Saint-Étienne - L'avenir de M'Vila lié à celui de Gasset ?

Commentaires()
Getty/Sébastien Salom Gomis
Le milieu de terrain stéphanois ne sait pas encore s'il restera la saison prochaine. L'avenir de son entraîneur sera déterminant dans sa décision.

Arrivé dans le Forez en janvier 2018, Yann M'Vila n'est pas certain de rester cet été. Totalement relancé après son passage raté à Kazan ponctué de deux prêts, l'ancien milieu de terrain de Rennes dit se sentir bien à Saint-Étienne mais pourrait tout de même partir. Plusieurs éléments pourraient toutefois le convaincre de rester, à commencer par une qualification en Ligue des champions, pour laquelle lui et ses coéquipiers se livrent une lutte à distance avec Lyon.

Toutefois, comme il l'a révélé à France Bleu, cela ne suffirait pas à le retenir si l'entraîneur actuel, Jean-Louis Gasset, venait à quitter le club. C'est l'ancien adjoint de Laurent Blanc qui a tenu à le faire venir en milieu de saison dernière et qui lui a permis de reprendre le fil de sa carrière. "Je suis très content ic. Je me sens épanoui sur le terrain. Ce n’est que du bonheur. La cerise sur le gâteau serait de réussir quelque chose de grandiose comme la Ligue des Champions. Ce serait un exploit, voire un miracle", a ainsi estimé l'international tricolore.

"Les gens ne peuvent pas savoir mais il se passe beaucoup de choses en interne, que je ne retrouverai peut-être pas avec un nouveau coach. C’est lui qui m’a fait venir ici. S’il est amené à partir, je pense que je partirai aussi", a-t-il prévenu. Yann M'Vila, qui a prolongé en début de saison, est sous contrat avec les Verts jusqu'en 2022.

Mais il ambitionne désormais de jouer la C1 - compétition qu'il n'a jamais disputée - et semble donner des idées à son entraîneur. Mi janvier alors que Saint-Étienne s'apprêtait à recevoir Marseille, ce dernier se voulait à son tour très ambitieux : "Yann M'Vila n'a jamais joué la Ligue des Champions dans sa carrière. Il a cette lacune... de ne jamais avoir entendu la musique. Il a ce rêve. Si on peut rêver avec lui, on le fera. Automatiquement, ça passera par battre de grandes équipes."

Fermer