OM - Balotelli, Rennes, la série actuelle... Garcia fait le point

Commentaires()
Présent en conférence de presse ce vendredi, l'entraîneur de l'OM a fait le point sur les dossiers chauds du club phocéen avant d'affronter Rennes.

Pris en grippe par les supporters de l'Olympique de Marseille cette saison suite aux mauvais résultats du club phocéen pendant une longue période, Rudi Garcia est un entraîneur qui peut de nouveau travailler dans un climat apaisé sur la Cannebière, grâce à la bonne série actuelle de ses protégés. Quatrième de Ligue 1 suite à ses trois succès consécutifs en championnat, l'OM peut en effet préparer sa fin de saison dans des conditions optimales, après avoir fait le dos rond. 

Pour cela, il faudra toutefois remporter un quatrième succès de rang sur la pelouse du Stade Rennais ce dimanche (17h00). Loin d'être idéal, les Bretons étant en pleine euphorie après leur qualification probante en Ligue Europa, acquise face aux espagnols du Bétis Séville (1-3) jeudi soir. Présent en conférence de presse ce vendredi, Rudi Garcia a d'abord tenu à féliciter son futur adversaire, tout en affirmant sa volonté claire de l'emporter. 

"On a très envie de gagner pour continuer la série"

"Bravo à eux, ils ont obtenu une belle qualification et ont fait honneur au football français en battant le Betis Séville. Le tirage au sort des 8emes de finale leur a proposé un bel adversaire. Cela va être un match entre deux équipes qui ont des qualités et des atouts. A nous d’être meilleurs qu’eux dimanche. C’est une équipe qui n’est pas loin derrière nous. Le classement est très serré. Si on a envie de rattraper ceux qui sont devant ou au moins garder cette quatrième place, il faut gagner à Rennes. C’est une équipe qui a de la qualité mais on est prêts, on a très envie de gagner pour continuer la série", a ainsi confié le technicien. 

Mario Balotelli Rudi Garcia Marseille

Pour l'emporter, Marseille pourra compter sur son nouvel attaquant Mario Balotelli, auteur de 3 buts depuis son arrivée cet hiver, et déjà parfaitement intégré à en croire son nouvel entraîneur, satisfait de la plus-value apportée par l'Italien.  

"Son intégration est bonne, tout se passe bien, il marque des buts, il n’a pas encore quatre-vingt-dix minutes mais c’est la suite logique de ce qui s’est passé depuis le début. A Dijon il n’aurait pas dû jouer 90 minutes, cela accélère un peu son retour mais ce n’est pas plus mal. L’objectif c’était de repartir sur une préparation comme de début de saison, et qu’il ne se blesse pas. Pour l’instant tout se passe bien. Tout le monde a intérêt à ce que ça fonctionne bien, c’est un vrai plaisir de l’avoir. Il est très apprécié de ses coéquipiers, je suis là pour l’aider. Je reste vigilant aussi on en a déjà parlé ensemble. Pour sa prolongation cela ne me traverse pas du tout l’esprit, il est là, je l’utilise car il nous apporte un plus c’est indéniable, le reste ne me concerne pas", a déclaré Garcia, concentré sur le sportif. 

"Besoin de tout le monde pour les matches qui restent à jouer"

Enfin, l'ancien entraîneur du LOSC et de l'AS Roma notamment, s'est penché sur l'équilibre collectif trouvé par ses joueurs ces dernières semaines. Un équilibre qui pourrait être mis à mal par le retour de celui qui a longtemps été son maître à jouer : un certain Dimitri Payet.

"Un équilibre, je ne sais pas, mais ça nous a permis de gagner des matchs et de marquer des buts. Vous commencez à me connaître, être figé avec un système et un onze de départ est très dangereux. Tout le groupe est important. J’aurai besoin de tout le monde pour les matches qui restent à jouer. Dimitri peut jouer à plein de postes différents, cela dépend de comment on joue au milieu. Le brassard ? Quand il sera titulaire il le reprendra. Steve (Mandanda) est très important pour le groupe mais n’a aucunement besoin d’un brassard pour être légitime". Face à Rennes, l'OM se devra en tout cas de surfer sur sa bonne dynamique. 

Fermer