Lyon, Sylvinho : "Redonner confiance à l'équipe"

Commentaires()
Michael Regan/Getty Images
L'entraîneur de l'OL souhaite rassurer ses joueurs au plus vite, après la défaite contre le PSG, afin de retrouver le chemin de la victoire.

L'Olympique Lyonnais n'y arrive plus. Neuvième de Ligue 1 avec huit points après sept matches, Lyon a réalisé deux premières rencontres prometteuses avant de s'écrouler. Depuis, les Gones ne parviennent plus à remporter le moindre match et se sont de nouveau inclinés face au PSG ce dimanche soir. Après la rencontre, Sylvinho a dû justifier sa tactique face au Paris Saint-Germain et espère que l'OL va vite reprendre sa marche en avant.

"Je voulais laisser attaquer l'adversaire pour contrer la tactique du Paris-SG. C'était pour solidifier notre partie défensive et pour exploiter au mieux le potentiel de nos deux attaquants Moussa Dembélé et Memphis Depay, dans l'axe, qui sont nos deux meilleurs buteurs cette saison. C'est ce qu'on a essayé de faire. Après, il y a la frustration d'encaisser un but dans les derniers instants de ce match...", a indiqué le Brésilien.

"J'avais dit que le chemin serait long"

Neymar - OL PSG

"Si j'avais joué avec quatre défenseurs, Memphis Depay se serait retrouvé sur le côté et ça l'aurait encore plus éloigné du but adverse. Les trois défenseurs centraux avec Thiago Mendes devant eux, cela a bien fonctionné je trouve. Mais la partie offensive du milieu et l'attaque n'ont pas trouvé leurs marques. Mais cela était surtout dû à la grande qualité technique du Paris-SG", a ajouté le technicien de l'Olympique Lyonnais.

L'article continue ci-dessous

OL-PSG : Neymar encore lui !

Sylvinho a refusé de voir son système de jeu comme un manque d'ambition : "Non je ne comprends pas que l'on parle de manque d'ambition, car ce soir (dimanche ndlr), j'ai mis sur le terrain nos plus gros joueurs, il y avait Moussa Dembélé, Memphis Depay, Thiago Mendes, Jeff Reine-Adélaïde, Houssem Aouar... Tous ces joueurs-là sont capables de faire des différences, il me restait peu d'autres choix offensifs sur le banc, Maxwel Cornet, Bertrand Traoré, Martin Terrier".

"Oui, mais je parlerais plus d'un manque de création. Et puis il ne faut pas oublier que le PSG est une équipe de qualité exceptionnelle, avec 70 % de possession de balle, c'est vraiment difficile contre eux... Après les deux premières journées, j'avais dit que le chemin serait long. Prendre ce but dans les dernières minutes, c'est frustrant. Mon travail est de redonner de la confiance à cette équipe", a conclu l'entraîneur brésilien.

Thiago Silva, Marquinhos... toutes les réactions de Lyon-PSG

Fermer