Les Bleus et le PSG : deux caps en un à passer pour Kylian Mbappé

Commentaires()
Getty
À Paris et avec les Bleus en vue du Mondial, Kylian Mbappé doit passer le cap pour entrer chez les grands joueurs de son temps. À 18 ans seulement.

Golden Boy. Le costume a-t-il déjà été mieux porté que par Kylian Mbappé ? Probablement pas. La saison dernière, sous le maillot de Monaco, le prodige français se l'est dessiné sur mesure. Avec 15 buts et 8 passes décisives en 29 matches de Ligue 1 - 6 buts en 9 rencontres de Ligue des champions - l'adolescent s'était hissé au rang de plus grand Espoir jamais vu sur la planète football. La déferlante de compliments n'avait d'ailleurs pas atteint une fraîcheur affichée sur les terrains comme devant les caméras du monde entier qui se sont bousculées au coeur de l'été pour connaître son avenir. C'est au Paris Saint-Germain, pour un transfert de 180 millions d'euros (sous forme de prêt avec option d'achat), que Kylian Mbappé poursuit son ascension depuis maintenant un peu plus de deux mois. Après avoir gravi les étapes à une vitesse hallucinante, le voici juste en dessous du premier plafond de verre de sa jeune carrière. Entré par la grande porte dans l'un des meilleurs clubs d'Europe et sous le maillot de l'équipe de France, il doit désormais s'asseoir à la table des grands. 

Comprendre et répondre à l'exigence du très haut niveau

Dans un 4-3-3 et dans un rôle plus excentré que celui qui l'avait révélé à Monaco, ses premiers pas au PSG avaient rapidement éteint les "doutes" quant à ses capacités d'adaptation. En équipe de France, rien ne laissait présager qu'il en serait autrement. Mais alors que le précédent rassemblement pour la qualification au Mondial 2018 n'avait pas encore débuté, Didier Deschamps résumait avec une certaine clairevoyance : "Tout ce qu'il fait est très rapide. Son adaptation, sa gestuelle. Il le sait, je ne veux pas lui lancer trop de fleurs mais il les mérite. Il pourra avoir des périodes plus difficiles mais il a des qualités au-dessus de la moyenne qui lui permettent d'être efficace". Inconsciemment ou pas, le sélectionneur résumait alors en quelques mots la problématique à laquelle Kylian Mbappé se trouve aujourd'hui confronté. "Il a pu s’enflammer un peu mais il ne peut pas croire qu’il est arrivé, analyse en réponse Daniel Bravo. Ce sont des périodes que les joueurs de talent peuvent traverser, de croire qu'à un moment, le talent va suffire à faire la différence. Il faut être indulgent, il n’a que 18 ans et ce qu’il fait à son âge est tout simplement exceptionnel". Avant de remettre les pendules à l'heure face à Anderlecht mardi puis face à Angers samedi, le tsunami Mbappé avait connu un léger creux.

L'article continue ci-dessous

Kylian Mbappé Montpellier PSG Ligue 1 23092017

Toujours aussi fringant, Kylian Mbappé s'était montré moins efficient dans le jeu et devant les buts. Une période de moins bien débutée avec les Bleus en Bulgarie, laissant penser que le cap international pouvait être la première embûche sur son parcours sans-faute. "On peut le penser parce que juste après le dernier rassemblement le PSG joue à Dijon et Kylian est avant-centre en l’absence de Cavani. Il a trois énormes opportunités et il ne marque pas. Il peut avoir eu une perte de confiance à ce moment là", explique Daniel Bravo. Le consultant beIN Sports, devenu international français à seulement 19 ans, connait bien les difficultés qu'un jeune joueur peut rencontrer au moment de la bascule. "Ce n'est jamais facile mais ses débuts ont montré qu'il pouvait faire de belles choses tout de suite. Kylian est dans une phase ascendante mais sa situation n’est pas stable. La sélection reste quelque chose de nouveau, au même titre que son club. Il part comme titulaire dans les deux et c’est un statut et des responsabilités qu’il doit apprendre à assumer".

Samedi, face à Angers, le jeune prodige a pris les commandes de l'attaque parisienne en l'absence de Neymar pour prouver qu'il avait déjà les épaules. Alors qu'il retrouve Clairefontaine et l'équipe de France ce lundi, Kylian Mbappé sera tout aussi attendu. "Je suis sûr que Didier Deschamps va lui parler et qu’il montrera sur ce rassemblement qu’il a bien conservé toute sa fraîcheur", prédit Daniel Bravo. La même fraîcheur qui lui a permis ce week-end de devenir, à 18 ans et 10 mois, le plus jeune joueur à atteindre la barre des 20 buts en Ligue 1 sur les 40 dernières saisons. S'il prenait part aux deux rencontres face au Pays de Galles et à l'Allemagne avec les Bleus, il deviendrait aussi le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre la barre des 10 sélections en équipe de France.

Prochain article:
Coupe de la Ligue : SL Benfica - FC Porto | Horaire, streaming, enjeux, TV, compos : toutes les infos pratiques
Prochain article:
Ligue 2 : bonnes opérations pour Brest et Le Havre
Prochain article:
Matches, programme TV : tout savoir sur les 16es de finale de la Coupe de France
Prochain article:
Arsenal, saison terminée pour Bellerin ?
Prochain article:
Chelsea : Eden Hazard se considère "à part dans les meilleurs joueurs du monde"
Fermer