LDC féminine - Jean-Michel Aulas (OL) : "Faire un exploit incroyable"

Commentaires()
Getty
Ce samedi à Budapest, l'OL aura l'occasion de remporter une sixième Ligue des Champions face au FC Barcelone, la quatrième de rang pour les féminines.

Alors que ça s'active en interne du côté de l'Olympique Lyonnais, où les Brésiliens Juninho et Sylvinho sont fortement pressentis pour débarquer respectivement en tant que directeur sportif et en tant qu'entraîneur, l'équipe féminine, elle, se porte comme à son habitude à merveille. Déjà victorieuse à cinq reprises en Ligue des Champions et restant sur trois titres de rangs dans la plus prestigieuse des compétitions, les joueuses de l'OL ont de nouveau rendez-vous avec l'histoire ce samedi, elles qui affrontent le FC Barcelone en finale, à Budapest. De quoi rendre nerveux le président Jean-Michel Aulas. 

"Je suis un inquiet perpétuel, j'ai la chance d'avoir une équipe féminine qu'on a souhaité performante. Je reste toujours stressé. Non seulement ça se joue sur un match, mais l'adversaire a une grande équipe. Il faudra être un peu stressé avant le match pour être attentif, se remettre en cause et faire en sorte qu'on puisse envisager de faire un exploit incroyable. Pour le moment c'est beaucoup d'humilité, d'écoute, et un peu de stress je le concède. Le plus dur en football c'est de durer. On va jouer demain une huitième finale de Ligue des champions, il faut absolument essayer d'enchaîner les victoires tant qu'on est dans la série", a en effet confié le dirigeant dans des propos rapportés par L'Equipe, avant d'évoquer le développement du football féminin ces dernières années. 

L'article continue ci-dessous

"Les moyens économiques ont évolué de manière considérable"

"Le niveau augmente parce que tous les grands clubs européens se sont donnés les moyens d'être performants dans le football féminin. Les quatre demi-finalistes viennent du gotha en matière d'équipe masculine. D'autre part, les moyens économiques ont évolué de manière considérable. Le budget du Barça féminin est largement supérieur aux 10 M€ annoncés. On est dans une spirale vertueuse qui montre que la France a bien fait d'accueillir la Coupe du monde. Le Barça a construit une belle équipe, il faudra un grand Olympique Lyonnais avec un maximum de concentration", a ensuite ajouté Jean-Michel Aulas. 

Jean-Michel Aulas

Enfin, le président rhodanien a évoqué son choix d'assister à cette finale, plutôt qu'être présent à Lyon ce samedi, où les protégés de Bruno Génésio recevront le Stade Malherbe Caen pour le compte de la 37ème et avant dernière journée de Ligue 1. "C'est vraiment très compliqué. On aurait pu, contenu de la participation d'une équipe française, permettre aux dirigeants de pouvoir faire les deux. On a trouvé une solution qui me convient, je suis aujourd'hui ici et on essaiera de se rapprocher demain en fin d'après-midi de l'équipe masculine pour que je sois présent sur les deux stades", a terminé le président. En cas de victoire de ses deux équipes, force est de constater que le week-end aura été une immense réussite, sous le signe de la Ligue des Champions. 

Fermer