News Résultats en direct
France

France : Ses modèles, son style de jeu, son leadership... Paul Pogba se passe au crible

08:40 UTC+2 15/06/2021
Paul Pogba, France 2021
Le milieu de terrain de l'équipe de France s'est livré sans détour sur plusieurs aspects de son jeu et de sa personnalité.

Paul Pogba évolue au plus haut niveau depuis maintenant très longtemps. Étincelant à la Juventus, le milieu de terrain français a certes confirmé à Manchester United, mais beaucoup préféraient son utilisation chez les Bianconeri. Une chose est sûre, Paul Pogba est connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche. Dans un entretien réalisé par L'Equipe en compagnie de Patrick Vieira, Paul Pogba est passé sur le gril et a jugé son évolution dans le jeu.

Papin : "La France a sept mousquetaires en attaque"

"C'est vrai qu'à la Juventus, c'était différent de Manchester. Déjà, on jouait à trois au milieux, en 5-3-2. J'avais la liberté, je devais être dans la surface, attaquer. C'était une obligation. À Manchester, j'ai une liberté d'aller dans la surface, mais la priorité c'est de faire le jeu, de défendre. En équipe de France, on joue en 4-2-3-1, en losange aussi. Je suis un peu plus dans la transmission, dans la construction. Mais j'ai plus de liberté qu'à Manchester de rentrer dans la surface, de faire des appels vers l'avant. En même temps, quand tu as Grizou, Kylian, tu ne veux pas entrer dans leurs espaces, tu n'en as pas besoin", a expliqué le joueur des Red Devils.

"Moi aussi, j'aimerais bien jouer plus offensif. Marquer quinze buts par saison, c'est ce que j'aimerais. Mais Patrick Vieira l'a dit, il faut se mettre au service du collectif. À Manchester, comme en bleu, le collectif passera toujours avant le joueur. Franchement, je prends du plaisir quand même en étant un tout petit peu plus bas. Quand Patrick a dit qu'il me préférait à la Juventus, je comprends, j'arrivais à m'exprimer plus dans la finition, plus dans la technique. Mais ce sera toujours le collectif avant tout", a ajouté la Pioche.

"Être un leader, ce n'est pas que crier"

Paul Pogba a évoqué son leadership : "Dans le vestiaire, je vais parler. Mais, par exemple, en équipe de France, je sais que Varane sera celui qui fera un discours général. Moi, j'aime parler individuellement, dire aux joueurs : "Ok, comment tu te sens ? Si tu vois que ce n'est pas bon de sortir comme ça, tu me parles etc". J'essaie de mettre à l'aise pour qu'on soit mieux sur le terrain. Un Zlatan Ibrahimovic a ce charisme. Il va crier sur des joueurs pour les motiver. Pas moi. Je vais parler pour sortir le meilleur de mon coéquipier".

Mbappé : "On aura besoin de Giroud"

"Sur le terrain, j'essaie de parler devant moi. C'est à dire aux attaquants, aux ailiers, je vais les replacer. Tout le monde est un leader. Mais c'est le groupe, le staff qui vont te donner ta clé du leadership. On va arriver et te dire : "Paul parle avec le groupe, dis quelque chose". Le coach va venir et, par exemple, dire : "Va voir Kylian, va parler avec Kylian sur les efforts défensifs". Les gens me mettent à l'aise (...) Mon discours contre l'Argentine ? J'ai toujours parlé en faite. Moi, je suis un mauvais perdant. Je veux mettre tout le monde dans le même état d'esprit : on vient pour gagner. Le leadership ce n'est pas que parler, pas que crier, cela peut être plein de choses", a ajouté l'ancien de la Juventus.

L'international français a également dévoilé ses modèles, dont Patrick Vieira : "Quand j'étais jeune, j'étais 10. Je regardais plutôt les Zidane. Après, j'ai reculé d'un cran. Bon, de deux crans. Il a fallu que j'apprenne à être plus défensif, plus box-to-box. Il fallait que je regarde comment "la légende" (ndlr Vieira) jouait, comment il défendait. Grands comme on est, on n'est pas Makélélé ou N'Golo. Ils sont plus vifs sur les premiers appuis. Nous, on est plus grands, puissants, un peu plus élégants quand on court. Je voulais prendre les meilleures qualités de Patrick et intégrer les éléments offensifs d'un Iniesta, d'un Zidane. Pour essayer de faire un nouveau milieu de terrain, un nouveau joueur : Pogba.