Équipe de France - Samuel Umtiti : "Je ne vais pas me prendre pour quelqu'un d'autre"

Commentaires()
Getty
Samuel Umtiti s'est présenté en conférence de presse ce vendredi à Clairefontaine. En abordant notamment l'absence de Laurent Koscielny.

Que pensez-vous des déclarations du séletionneur du Danemark qui a dit que la France ne l'impressionnait pas ?

Il y a une liberté d'expression, il a le droit de dire ce qu'il pense de notre groupe. Après, on a le droit d'avoir un avis différent. L'afficher dans le vestiaire ? Je ne pense pas qu'on ait besoin de ça pour nous motiver. 

Comment vous sentez-vous d'un point de vue personnel ? 

D'un point de vue personnel je me prépare bien. Physiquement d'abord et ensuite il faudra être prêt mentalement parce que c'est une compétition qui demande beaucoup. C'est vrai que j'ai eu quelques pépins physiques qui ne m'ont pas permis d'être à 100% tout le temps cette saison. J'ai bien travaillé avec Barcelone, je vais continuer ici et je le serai pour le Mondial.

Y a-t-il déjà une atmosphère de Coupe du monde à Clairefontaine ou pensez-vous d'abord aux matches de préparation ? 

Oui, c'est sûr. On est là pour la Coupe du monde pas pour les matches de préparation. Dans nos têtes, c'est déjà Coupe du monde, Coupe du monde, Coupe du monde. Mais ça passe par une bonne préparation.

La blessure de Laurent Koscielny va-t-elle augmenter vos responsabilités dans le groupe ? 

Je suis vraiment dégoûté pour lui parce que c'était quelqu'un de très important pour le groupe. Je vais rester le même, parler comme d'habitude, donner des conseils mais ne pas me prendre pour quelqu'un d'autre. 

Pouvez-vous nous parler de l'état de votre prolongation et de l'arrivée éventuelle de Griezmann au Barça ? 

Pour ma prolongation je n'ai pas de nouvelles. Je regarde mon téléphone mais on ne m'a pas appelé donc c'est que ça n'avance pas. Pour Antoine Griezmann, c'est un joueur fantastique, il serait très important dans n'importe quel groupe. À Barcelone il pourrait nous faire énormément de bien. 

Qu'avez-vous pensé de la décision d'Adrien Rabiot ? 

Je l'ai appris le même jour que tout le monde. Ce sont des amis qui m'en ont parlé. Chacun fait ses choix, je n'ai rien à dire là dessus je ne suis pas à sa place pour savoir ce que j'aurais fait ou non. 

Adrien Rabiot Germany France

Quel sentiment avez-vous en retrouvant Corentin Tolisso et Nabil Fekir dans le groupe France ?

Ça fait toujours plaisir de revoir des coéquipiers avec qui on a pu grandir en club. c'est toujours plaisant mais ici c'est totalement différent, les joueurs viennent d'un peu de partout. On est que trois donc on va dire qu'on n'est pas en force (rires) ?

L'indécision autour de votre prolongation de contrat peut-elle vous perturber et réglerez-vous votre situation avant le Mondial ?

Je pense que ça ne va pas trop me perturber parce que cela dure depuis plusieurs mois et  j'ai dû finir une saison comme ça Je pense que c'est important de régler ces cas là avant le début de la compétition et pour ma part ce sera chose faite. 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes joueurs qui vont disputer leur premier grand tournoi ?

Il faut penser qu'on est chanceux d'êre là et ne pas se poser dix millions de questions. Il y a des joueurs un peu plus stressés que d'autres donc c'est à nous ,qui avons déjà joué de grandes coméptitions, d'aider les autres pour qu'ils se sentent bien et naturels. Il faut rentrer sur le terrain et ne penser à rien d'autre. 

Julien Quelen, à Clairefontaine.

Fermer