News Résultats en direct
Mercato

Aulas espère voir le PSG garder Neymar

09:28 UTC+2 08/08/2019
Jean-Michel Aulas Lyon
Le président de l’Olympique Lyonnais estime que la Ligue 1 a tout à gagner si le PSG parvient à conserver Neymar dans ses rangs.

Moins d’un mois avant la fermeture du mercato estival, les rumeurs d’un départ de Neymar continuent d’enfler. Même si le PSG n’a encore reçu officiellement aucune offre pour son attaquant brésilien, ce dernier se rapproche un peu plus de la sortie chaque jour. Son ancien club du Barça s’active pour trouver la bonne formule susceptible de le ramener à Nou Camp.

Un départ de Neymar serait assurément une énorme perte pour le PSG sur le plan sportif. Le club de la capitale sera délesté d’un joueur exceptionnel, et qui a beaucoup pesé sur les derniers titres conquis, même s’il a aussi souvent été écarté des terrains pour cause de blessure(s).

A lire aussi - Discussions Real Madrid-PSG pour Neymar

Le coup serait donc dur pour les Franciliens, mais pas seulement. Le championnat de France, de manière générale, en souffrirait. Car, avec le départ d’une star aussi prestigieuse, il n’aurait plus la même attractivité. Et, par ricochet, ne sera pas aussi séduisant aux yeux des diffuseurs et des sponsors. Ceux-là même qui injectent des sommes colossales dans cette Ligue 1.

Cet avis est partagé par Jean-Michel Aulas. Même s’il est président d’un club rival, en l’occurrence l’OL, il voit d’un mauvais œil le fait que Neymar quitte la France seulement deux ans après son arrivée. « C'est gênant pour la Ligue 1 si à un moment donné les appels d'offres de droits TV se sont faits avec une visibilité qui intégrait Neymar. Il était avant au Barça. Avec un très gros chèque, il est arrivé à Paris. Je pense que le PSG doit faire ce qu'il faut pour le garder », a confié JMA dans un entretien au Parisien, tout en précisant qu’en tant « que président de l'OL, je suis mal placé pour juger.»

« On doit se rapprocher des clubs anglais »

Aulas a ensuite enchéri en indiquant qu’il est nécessaire que la Ligue 1 bénéficie des revenus aussi importants que les championnats voisins, et que cela ne peut se faire sans la présence de joueurs hors nome. « Pour concurrencer les clubs européens et notamment anglais, il faut absolument obtenir des revenus qui rééquilibrent la compétition au niveau du recrutement. Il y a un élément nouveau, c'est l'arrivée de Mediapro (en 2020) qui va amener plus de souffle. Il ne faut pas que cet argent se disperse partout. Il faut qu'il serve à l'élite pour se rapprocher des grands clubs européens.»

Enfin, et tout en invitant le PSG à retenir son joyaux, l’homme fort des Gones a évoqué la nécessité pour les clubs rivaux de réduire l’écart qui existe avec la locomotive francilienne : «Il faut un équilibre compétitif qui permette à des clubs comme Paris d'avoir de la concurrence en France. S'il n'y a pas de concurrence, le PSG aura beaucoup de mal à être compétitif sur le plan européen. On en revient toujours au même sujet. La seule solution pour que le PSG devienne champion d'Europe, c'est qu'il y ait un moins grand écart entre le PSG et les autres clubs français… »