Atlético Madrid-Arsenal 1-0, L'Atlético s'offre une place en finale d'Europa League grâce à Diego Costa

Commentaires()
Soccrates Images
Opposé à Arsenal en demi-finale retour de Ligue Europa, l'Atlético Madrid s'est offert une place en finale à la faveur d'un succès (1-0).

Cette soirée ne restera pas dans les annales des Gunners, ou alors, elle sera inscrite au chapitre des grandes déceptions. En effet, cette dernière soirée européenne d'Arsène Wenger à Arsenal a vu l'Atlético Madrid se qualifier pour la finale de l'Europa League, mais aussi, une blessure sérieuse pour Laurent Koscielny.

L'international français s'est blessé tout seul, la jambe droite du joueur tricolore semble s'être dérobée à la suite d'un mauvais appui en début de rencontre. Immédiatement, il s'est tenu le tendon d'Achille et a dû être évacué sur civière, en pleurs. Selon nos informations, il s'agit d'une lésion aux tendons d'Achille qui devrait l"immobiliser plusieurs mois et donc lui faire rater le Mondial avec les Bleus.

Laurent Koscielny, Arsenal

Ce ne fut donc pas la meilleure entame de match pour Arsenal... D'autant que dès la 6e minute, Diego Costa entre dans la surface des visiteurs avec le cuir qu'il ne parvient pas à cadrer. Mais le ton est donné et l'Atlético, s'il ne domine pas forcément la possession, se montre périodiquement dangereux. On retrouve les Colchoneros à la 37e minute quand Koke effectue une reprise lointaine qui échoue de peu à côté. Les avertissements et coups de semonce se multiplient devant les buts des Gunners et finalement, Diego Costa ouvre la marque peu avant le repos.

L'international espagnol profite d'un ballon de Griezmann servi par Partey suite à un dégagement d'Oblak pour pousser le cuir au fond du gauche et altérer ainsi le tableau de marque. Son 2e but en 4 matches de C3 et pas le moins important. À la pause, le plan de Diego Simeone se déroule à merveille et les locaux se sont rapprochés de la finale. D'autant que la dynamique de la rencontre ne change pas dans le second acte.

On pense à cette opportunité de Diego Costa à la 55e minute. L'ancien joueur de Chelsea est alimenté dans le rectangle par Partey, puis dribble Mustafi d'une jolie feinte, mais le retour de Chambers met fin à son action. À l'heure de jeu, Griezmann se signale sur coup franc à 20 mètres. La tentative du Français frôle le montant de la cage d'Ospina. Arsenal rétorque et Godin doit repousser un centre dangereux d'Özil en direction de Lacazette, puis Oblak doit briller et dévier sur sa gauche une tentative de Xhaka des 20 mètres. Mkhitaryan tente de son côté une reprise qui termine sa course dans le filet supérieur des locaux à 20 minutes du terme.

L'article continue ci-dessous

Mais l'Atlético donne tout à l'image de certains de ses joueurs comme Diego Costa, qui à dix minutes de la fin, s'écroule, victime de crampes et doit céder sa place à Fernando Torres, auteur de sa 400e apparition toutes compétitions confondues pour les Matelassiers.

Arsenal, qui n'a remporté aucun de ses six derniers déplacements chez des équipes espagnoles en compétition UEFA, ne parvient pas à se révolter. L'Atlético s'impose et a fait le match que l'on pouvait attendre des hommes de Diego Simeone pour composter leur ticket en finale de la Ligue Europa.

Prochain article:
Milan, Higuain aurait fait son choix
Prochain article:
Nantes, Vahid : "Pourquoi j'ai choisi de titulariser Muani ? C'était lui ou moi"
Prochain article:
Bordeaux-Dijon 1-0, Bordeaux enchaine
Prochain article:
PSG, Neymar : "Je n'ai jamais fait du cinéma sur le terrain"
Prochain article:
Mourinho aurait refusé trois clubs, dont le Real Madrid
Fermer