West Ham - Samir Nasri apte contre Fulham

Commentaires()
Getty Images
Le meneur de jeu français, arrivé à Londres cet hiver, est de retour de blessure et va pouvoir tenter de montrer qu'il n'a rien perdu de son talent.

Samir Nasri est disponible avec West Ham pour affronter Fulham ce vendredi à domicile (20h45). Il était absent en raison d'une blessure au mollet depuis le 19 janvier dernier, et une défaite 2-0 des Hammers sur la pelouse de Bournmouth.

Le meneur de jeu international français a signé cet hiver à West Ham avec pour objectif de se relancer après sa très longue suspension de plus d'un an pour des histoires de dopage. A 31 ans, il espère pour montrer que sa carrière n'est pas terminée et qu'il peut encore briller en Premier League, comme il l'avait fait avec Arsenal (de 2008 à 2011) puis Manchester City (de 2011 à 2016), où il a été sacré champion d'Angleterre à deux reprises.

Dès son arrivée, le joueur formé à Marseille avait d'ailleurs été performant, titulaire le 5 janvier en Cup pour une victoire contre Birmingham (2-0). La semaine suivante il s'illustrait en offrant une passe décisive qui offrait la victoire à son équipe contre... Arsenal (1-0) en Premier League, avant de sa blesser lors de son troisième match disputé contre Bournemouth, donc.

Un retour très attendu par son club, à commencer par son entraîneur, Manuel Pellegrini, qui ne tarissait pas d'éloges sur lui au moment de son arrivée.

L'article continue ci-dessous

"Est-ce qu'il va être le même joueur que nous avons vu à Manchester City ? Je suppose, car il sait que c'est une vengeance pour lui. Il est motivé et travaille dur. Il doit le démontrer avec ses performances", avait ainsi déclaré le Chilien début janvier.

"Le football, c'est comme faire du vélo quand on est petit, on n'oublie jamais comment le faire. Samir est un joueur très technique et je suis sûr qu'il jouera de la même manière qu'avant. J'ai beaucoup confiance en lui et en ce qu'il va donner à notre équipe. Est-ce sa dernière chance de faire quelque chose de grand ? Je suppose. Mais il peut jouer quatre ou cinq ans de plus sans problème."

Souvent décrié tout au long de sa carrière pour son caractère, le joueur formé à Marseille et passé par Arsenal, Manchester City, Séville et Antalyaspor se voit offrir une nouvelle opportunité de démontrer l'étendue de son talent. Un "gros caractère" sur lequel s'est exprimé récemment Laurent Blanc, sélectionneur des Bleus lors de l'Euro 2012.

Fermer