News Résultats en direct
Ligue 1

Tuchel, Gueye… Les réactions après PSG-LOSC (2-0)

23:13 UTC+1 22/11/2019
Thomas Tuchel PSG Ligue 1
Le PSG a tenu son rang ce vendredi lors de la réception du LOSC. Après cette victoire sans forcer, les Franciliens ont fait part de leur satisfaction.

Le PSG n’a pas manqué à son devoir ce vendredi lors de son duel contre le LOSC au Parc des Princes. En s’offrant le luxe de lever le pied en seconde période, les champions de France ont dominé les Dogues sur 2-0. Un travail bien fait et encourageant à quatre jours du choc contre le Real Madrid en Ligue des Champions. Et ce sentiment était partagé aussi bien par les joueurs que par leur entraineur au coup de sifflet final.

Neymar, un retour entre agacement et approximations

Thomas Tuchel (entraineur du PSG sur Canal+) : "On a été dans la gestion ? Oui, un peu. Mais on a eu beaucoup d’occasions en seconde, mais on n’a pas controlé. On a perdu trop de ballons faciles en deuxième. Mais, Lille a défendu de manière très aggressive, serré et très compacte. Mais, je n’en attendais pas trop de mon équipe car j’ai beaucoup de respect pour Lille. Et après une trêve c’est toujours très compliqué. Et c'est pour ça que je suis satisfait. On a gagné de manière méritée, et sans but encaissé. Il faut continuer, en s’améliorant. Je n’aime pas que les joueurs s’économisent. A la mi-temps, tout le monde a dit qu’il faut continuer sur le même rythme. Mais on s’est trop relâché. Mais c’est aussi difficile, et quand tu perds trop de ballons faciles, tu n’es pas trop en confiance (…) A Madrid, qui vais-je aligner des quatre attaquants ? Ca va être compliqué d'en sortir un. C’est pas encore le moment de décider. J’ai la possibilité de dormier quelques nuits et prendre une décision. Mais difficile de les garder tous les quatre. On doit attendre."

En conférence de presse : "Neymar ? Non, je ne suis pas inquiet. Je ne sais pas si c’est normal. Je n’en attendais beaucoup de lui car il a raté six semaines. C’est beaucoup pour quelqu’un comme lui, qui a besoin du rythme pour tout ce qu’il fait. Il a manqué de précision aujourd’hui, de timing. Mais c’est comme ça. Il fallait qu’il joue quelques minutes. C’est normal. Beaucoup de joueurs entrent directement au vestiaire. Je n’ai pas vu, car j’étais concentré sur le changement et la tactique. On doit parler de cette chose en interne. Mais on ne va pas trop en parler maintenant (...) Icardi et Di Maria indispensables ? Ils sont en forme, et forts ensemble. Les deux sont restés avec nous pendant la trêve. C’est bien, car on peut les gérer et les garder frais. Les deux sont décisifs et marquent des buts. Et ils travaillent pour l’équipe et ça fait une énorme différence pour nous."

Thiago Silva (défenseur du PSG) : « Ce n’était pas le meilleur match de la saison, surtout après la trêve et avant un match de Ligue des Champions aussi. C’est toujours comme ça. C’est dommage. Mais on a quand même fait un bon match. On a été dangereux en contre-attaques. Mais on n’a pas eu l’efficacité pour mettre le troisième. Mais le résultat est là. Prêts pour le Real Madrid ? Je crois oui, on a travaillé pour ça. On a quatre jours pour mettre en place notre jeu et nos qualités. Aujourd’hui, on a fait trop d’erreurs techniques, qu’on n’est pas habitués à faire. Mardi, il faut jouer mieux qu’aujourd’hui et essayer de gagner là-bas (…) Neymar ? Il n’est pas encore à 100%. Il a passé deux mois sans jouer. Aujourd’hui, il a fait une bonne entrée. Il n’est pas au mieux physiquement. Mais ça va revenir petit à petit pour la phase la plus importante de la saison j’espère. Et pour nous aider à aller plus loin. Les sifflets contre lui ? Je n’ai pas entendu. J’étais concentré sur le match. Mais les supporters vont sûrement arrêter de siffler. Avec Neymar, c’est déjà difficile d’y arriver et sans lui, c’est encore pire. J’espère que les supporters vont comprendre la situation et l’encourager. »

Thomas Meunier (défenseur du PSG) : « Ce n’était pas le match du siècle, loin de là. Mais on a fait le nécessaire. Il y a eu le clean sheet, on s’est créé des opportunités et le score aurait pu être plus sévère malgré tout. Il n’y a pas de blessures aussi. Et ceux qui sont revenus ont retrouvé des sensations. C’était dans l’ensemble moyen, mais positif (…) Les sifflets contre Neymar ? Je ne suis pas dans la situation d’un supporter. Je ne peux pas donner mon avis. Ney a pris conscience qu’il a un rôle à jouer cette saison. Il a déjà fait plus d’une fois en nous apporter plus de 10 points. Il faut tous aller dans le même sens et ça ne sert à rien de se disperser. Sa rentrée directement au vestiaire ? Je ne sais pas. J’étais encore sur le terrain (…) Si on sera prêts à Madrid ? Les matches de Ligue des Champions sont toujours à haute intensité et il y aura plus d’adrénaline. Il ne faut pas stresser non plus. On a le groupe pour s’imposer et on est dans une bonne dynamique. On a un coup à jouer là-bas. Les choix à faire pour Tuchel ? Il est des problèmes de riche, et pas qu’en attaque. Ça sera à lui de le faire. »

Christophe Galtier (entraineur du LOSC) : "Ce sont les joueurs qui font que, pas les assistants. On a préparé notre match. Des personnes sont parties mercredi, mais le match était préparé. C'est l'absence sûrement de Victor (Osimhen) et Bamba dans le secteur offensif, ça nous a manqués. Il nous aurait fallu ce soir plus de course en profondeur et prendre les espaces, à l'image des joueurs parisiens qui les prennent parfaitement. On va travailler ça et s'améliorer.

Benjamin André (milieu de terrain du LOSC sur Canal+) : « Ils ont eu de l’efficacité, mais nous, on ne les a pas vraiment mis en danger, même si on a eu des situations. On n’a pas eu de grosses occasions. Ce sont nos pertes de balle qui nous ont fait du mal. Ils ont bien pris les espaces, en allant très vite (…) La saison est encore longue. On n’était pas venus là pour faire un match comme ça, on voulait mettre plus d’agressivité et aussi les faire douter. On ne l’a pas fait. »

Idrissa Gueye (milieu de terrain du PSG sur Canal+) : « Deux mi-temps complètement différentes, oui. En première, on a su monter le rythme et marquer les deux buts. Après, on a levé un peu le pied. Mais c’est la reprise et on voit que c’est toujours compliqué ce genre de matchs. L’essentiel c’était de prendre les 3 points et on l’a fait. A l’économie avant Madrid ? Non, c’est le match qui le demandait. Avec une équipe de Lille qui joue très bien au foot. Ils nous ont posé des problèmes pour conserver le ballon. Mais on n’a pas pris de buts et récolté les 3 points (…) Les places sont chères dans l’équipe ? C’est ça les grandes équipes. Y a de la concurrence partout. Mais du moment où la concurrence est saine c’est l’essentiel. Après, c’est au coach de faire les choix. Nous, on est prêts à jouer et à se donner à fond (…) Le match du Real va compter ? Tous les matches comptent. On essaye de gagner tous les matches. On est déjà qualifiés, mais ça serait important de gagner pour terminer premiers de notre poule ».

Propos recueillis par Benjamin Quarez au Parc des Princes