Thomas Meunier : "J'ai supporté le PSG jusqu'au bout en C1"

Dernière mise à jour

Grand absent du Paris Saint-Germain lors du "Final 8" à Lisbonne, Thomas Meunier est l'un des rares joueurs à ne pas avoir pu terminer la saison avec le club de la capitale. Désormais joueur du Borussia Dortmund, l'international belge a gardé une attache avec le PSG. Présent en conférence de presse ce lundi, Thomas Meunier a avoué qu'il a regardé la phase finale de la Ligue des champions et qu'il a vibré pour son ancien club.

Mercato - Juan Bernat veut prolonger au PSG

"J'ai été leur supporter jusqu'au bout. C'est dommage qu'ils ne l'aient pas emporté (défaite 0-1 contre le Bayern Munich en finale). J'avais joué tous les matches hormis le retour contre Dortmund (1/8e de finale, suspendu). Je préfère quand les choses finissent de la meilleure des façons. J'espère que ce parcours leur sera prolifique pour la saison prochaine", a confessé l'ancien défenseur du PSG.

Meunier tacle l'UEFA

Thomas Meunier Belgium 2019

Thomas Meunier a évoqué la reprise de la Bundesliga, sans public : "Les choses avancent plutôt bien en Allemagne à ce sujet. Elles vont s'équilibrer. On sait que cette situation ne sera que passagère, que c'est un mal pour un bien. D'ici quatre ans (la durée de son contrat), j'aurai des occasions de voir du monde dans ce stade (rires). Il est certain que le folklore, l'ambiance sont des éléments super importants surtout dans la situation compliquée que nous vivons. Mais on a aussi une conscience professionnelle".

PSG : trois joueurs positifs au Covid-19

Le défenseur belge est conscient qu'il ne pourra pas jouer les deux matches avec sa sélection : "Je dois agir avec prudence. J'ai déjà été blessé (musculairement mi-août). On va agir en concertation avec Dortmund. Deux fois quatre-vingt-dix minutes, ce ne sera juste pas possible. Le risque (de rechute) serait encore trop grand. J'ai repris l'entraînement avec mon club. Et j'ai fait un entraînement collectif avec les Diables (mardi). Les matches vont vite s'enchaîner pour nous avec la Coupe le 14, puis le Championnat et la Supercoupe en fin de mois. Si les matches sont espacés, la récupération est généralement assez bonne. Ce sont les enchaînements qui peuvent s'avérer compliqués".

Enfin, Thomas Meunier a cartonné l'UEFA et la Ligue des Nations : "Je n'ai pas changé d'avis. Quand cette compétition a été créée, j'avais dit que c'était juste une histoire de faire du business de façon plus juteuse. De jouer des matches officiels pour occuper le calendrier. Mais pour moi, il est trop chargé depuis des années. Il faudrait au contraire diminuer le nombre de matches pour faire évoluer le foot si on veut tirer le meilleur des équipes et des joueurs. On peut craindre les blessures. Quand je vois de jeunes joueurs de 20-21 ans qui ont déjà des problèmes de cartilage... Ils ont une infiltration tous les six mois et ils se font opérer au premier problème. La version actuelle du foot qui est de gaver les gens avec autant de spectacle n'est pas la bonne version".