Tel père, tel fils – Venez connaitre la cible de Tottenham et star NxGn : Giovanni Simeone !

Commentaires()
Getty
Le jeune attaquant de la Fiorentina vit une excellente saison de Serie A ce qui a relancé les rumeurs concernant un possible départ dans un grand club

À l'été 2013, Giovanni Simeone a beaucoup fait parler de lui, pour le plus grand bonheur des supporters du monde entier.  

Le jeune joueur venait alors d’être promu dans l’équipe première de River Plate pour la préparation d’avant saison et, suivant la fameuse tradition argentine, ses nouveaux coéquipiers l’ont récompensé d’une coupe de cheveux qu’il n’allait pas oublier. Une sacrée présentation pour celui qui était alors le fils inconnu de l’entraineur de l’Atlético Diego Pablo Simeone.

Et le week end dernier il a encore fait le buzz. Même si cette fois les rires ne sont venus que de Turin alors que l’attaquant de la Fiorentina a marqué un superbe triplé pour briser les cœurs napolitains et offrir sur un plateau un nouveau titre de Serie A à la Juventus.

L’attaquant de 22 ans a parcouru un long chemin depuis son inoubliable présentation dans le monde du football pour être vu cette saison comme l’un des attaquant les plus prometteurs d’Europe et attirer l’intérêt des plus grands clubs européens dont Tottenham.

"Simeone est un grand joueur mais aussi un super gars. Il peut devenir un très grand joueur dans le futur » a déclaré son partenaire Nikola Milenkovic."

Giovanni Simeone - River Plate

Les ambitions sont élevées. Après tout, Gio est bien le fils de son père. Et l’influence de Diego a, évidemment, contribué.

"Au début, je jouais au même poste (que lui) mais après mon père m’a dit : 'non ce n’est pas ton poste'" a révélé Simeone à The Times cette semaine."

"Quand j’étais jeune, j’avais une frappe puissante et tous les gardiens étaient plutôt petits donc si je frappais fort ça rentrait et mon père me disait : 'va devant, c’est ta place.'"

En effet, c’est certainement le cas. Depuis qu’il a trouvé ses marques, l’international espoir argentin s’est mué en un archétype de numéro 9 dans un paysage contemporain qui l’avait quasiment aboli.

L'article continue ci-dessous

Cela ne veut pas dire que Simeone est un attaquant de surface pur. Il a évolué pour devenir un attaquant plus complet à chaque saison en améliorant l’ensemble de son jeu dont les combinaisons.

Avec 13 buts en championnat, il vit d´ores et déjà sa saison la plus prolifique et, ayant disputé seulement 150 minutes de plus que la saison passée, il a quasiment doublé son meilleur total d’occasions créées pour ses partenaires (32 pour 18 la saison dernière) alors que son taux de passes réussies est passé de 65 à 70%.

Surnommé Cholito (diminutif inévitable du surnom de son père Cholo), Gio est aujourd’hui à un niveau qui pourrait bien entraîner une réunion de famille.

Prochain article:
"Ce n'est pas de la danse classique", répond Thierry Laurey (Strasbourg) après la blessure de Neymar
Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Fermer