News Résultats en direct
Ligue 1

Reims-Strasbourg 0-0 : Reims et Strasbourg dos à dos

19:01 UTC+2 18/08/2019
Reims Strasbourg
Reims et Strasbourg se sont quittés sur un score nul et vierge après un rapport de force équilibré (0-0), où les deux équipes ont eu leurs périodes.

Dans le contexte actuel, c'est un moindre mal. Strasbourg a récolté son deuxième match nul en deux matches, encore face à une formation de l'est, après celui face à Metz (1-1) lors du lever de rideau. Ce début de saison moyen du club alsacien sur le plan comptable trouve son explication dans le calendrier infernal du Racing, engagé dans les tours préliminaires de l'Europa League, avec réussite pour le moment.

Toujours est-il que ce déplacement à Reims ne s'apparentait pas à une partie de plaisir. Car Reims a brillamment assuré son maintien en Ligue 1 la saison passée, déjà. Et parce que cette équipe structurée et cohérente avait broyé l'Olympique de Marseille au Vélodrome (0-2) dès son premier match sans que personne ne trouve rien à y redire.

Strasbourg a encore fermé la boutique

On s'attendait donc un duel équilibré entre ces deux formations, et ça a été le cas. Organisé en 4-2-3-1, Reims a tenu le ballon, et s'est aussi procuré de vraies situations en première période. On notera notamment une belle percée du remuant Dia, déjà excellent à Marseille (22e) ou encore une frappe flottante de Chavalerin repoussée par Sels (36e).

Mais le Racing n'a pas été en reste dans ce rapport de force. Assez bas, plutôt calculateur, le bloc alsacien a tenté de faire parler son réalisme pour porter l'estocade, sans réussite. Djiku a manqué une grosse opportunité durant le premier acte (25e) avant de buter sur Rajkovic après une tête puissante durant le second, à l'heure de jeu (60e). Le même Rajkovic s'est fait une frayeur sur un contact avec Ajorque quelques minutes plus tôt, mais l'arbitre n'a pas désigné le point de penalty (51e).

En toute fin de match, le public rémois a bien cru à la délivrance quand Rémi Oudin, l'homme providentiel de la saison passée, a vu sa belle frappe déviée (90e+2). Ultime sursaut de ce match fermé entre deux équipes qui devraient nager dans les mêmes eaux cette saison.