Reims-PSG - Kylian Mbappé, le Soulier d'Or : dernier défi du phénomène

Commentaires()
Getty
S'il inscrit 4 buts à Reims vendredi (21h05), Kylian Mbappé rejoindrait Lionel Messi (36) pour le gain du Soulier d'Or. Un dernier défi de taille.

Cela paraît impossible. Mais rien ne lui résiste, alors pourquoi pas. Vendredi, à Reims (21h05), Kylian Mbappé sera face à son dernier défi individuel de la saison. Le gain du Soulier d'Or, soit le meilleur buteur européen de l'exercice 2018-2019. Pour égaler Lionel Messi, auteur de 36 buts avec le FC Barcelone, il devra inscrire quatre buts au Stade Auguste Delaune. Mission impossible, vraiment ? Sur le papier, cela semble effectivement bien compliqué, mais qui sait...

Invité à en parler jeudi lors du point presse, Thomas Tuchel a fait part de son scepticisme. "C'est un petit peu difficile de dire qu'on veut que Kylian marque quatre buts. On manquerait de respect à notre adversaire. C'est sûrement un objectif pour Kylian, mais c'est difficilement réaliste de pousser pour quatre buts. C'est un peu trop je pense, mais je vais réfléchir pour savoir si on parle de ça avec mon équipe", a simplement répondu le technicien parisien.

Tuchel évasif sur l'avenir de ses stars

Avant le déplacement à Reims, Kylian Mbappé pointe au deuxième rang de ce classement derrière Lionel Messi, et devant Fabio Quagliarella (Sampdoria), Robert Skov (Copenhague) et Mbaye Diagne (Galatasaray). En marge de la cérémonie des Trophées UNFP, il a demandé dimanche dernier à avoir plus de responsabilités. Ce à quoi le coach répond : "Il est invité à prendre ses responsabilités, tout le monde est invité chaque jour à le faire. Ce n'était pas nécessaire de faire ce discours. C'est un garçon spécial, il veut marquer, marquer, marquer... Il veut gagner tous les trophées possibles, et ça on doit l'accepter."

L'article continue ci-dessous

2019-04-21-tuchel-mbappe

Peut-être aura-t-il l'occasion de marquer un peu plus les esprits vendredi en empochant le titre honorifique de meilleur buteur européen, mais pour cela il ne faudra pas faire un bon match. Il faudra faire un très grand match avant un été probablement mouvementé, d'autant que son entraîneur n'a pas été catégorique sur son avenir et celui de Neymar : "C'est clair que je veux (qu'ils restent), mais on est dans le foot. Nous sommes attentifs, je ne suis pas naïf. Beaucoup de choses peuvent arriver, le mercato est fou, je ne sais pas..." De quoi alimenter le feuilleton en dépit du communiqué du PSG annonçant cette semaine la poursuite de sa collaboration avec l'international français.

Benjamin Quarez, au Camp des Loges.

Fermer