PSG-OM (4-0), Marquinhos : "Les supporters comme nous, on va bien dormir ce soir"

Commentaires()
Icardi Marquinhos PSG Ligue 1
Getty
Le défenseur brésilien prend toujours autant de plaisir à gagner contre l'OM. Il a réagi après la large victoire du PSG ce dimanche (4-0).

Le Paris Saint-Germain a surclassé l'Olympique de Marseille (4-0) ce dimanche au Parc des Princes, en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Un Classique maîtrisé de la tête et des épaules par les hommes de Thomas Tuchel, qui ont inscrit 4 buts en l'espace d'une mi-temps seulement, avec deux doublés de Mauro Icardi et Kylian Mbappé. Le défenseur parisien Marquinhos s'est arrêté en zone mixte après la rencontre. Et il avait le sourire.

On n'arrête plus Mbappé

Le PSG a-t-il réalisé sa meilleure mi-temps de la saison ce dimanche ?

Marquinhos : Sûrement. En première mi-temps, on a vraiment dominé dans tous les sens. On a été bien dans la sortie du ballon, on a attaqué, on a été réaliste devant le but. On a aussi été efficace derrière, ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions.

Comment explique-t-on du coup la deuxième période beaucoup moins aboutie ?

Il y a eu une baisse d'intensité. On l'a tous vu sur le terrain. Je pense aussi que Marseille a changé tactiquement, ce qui nous a surpris. On n'a pas su adapter notre tactique pour bien défendre sur eux. Il y a eu des changements. Des joueurs sont rentrés, d'autres sont sortis. Marseille n'avait plus rien à perdre. Ils ont poussé, ils ont eu quelques occasions, mais on a été costaud derrière et on n'a pas encaissé de buts. C'est très bien.

Y'a-t-il encore du plaisir à battre l'OM malgré l'écart entre les deux équipes ?

Oui. On connaît l'histoire et le contexte. Il y a beaucoup de plaisir quand on bat l'OM. Je pense que les supporters, comme nous, on va bien dormir ce soir.

Le PSG a-t-il trouvé son rythme de croisière malgré les absents ?

On a une équipe solide, surtout cette saison. Malgré les changements, on arrive à garder notre intensité. Si on regarde bien, on a toujours des bons et des mauvais moments pendant les matches, mais avant sur les mauvais moments on prenait un but. Là, même dans les moments difficiles, on arrive à bien défendre pour ne pas encaisser de but. C'est très important pour que l'équipe garde confiance.

Qu'avez-vous pensé de la complémentarité entre les trois de devant [Di Maria, Mbappé, Icardi] ?

C'était énorme. Nos trois attaquants ont réalisé un match de haut-niveau. On savait que l'équipe de Marseille allait presser avec une défense très haute. Nous, on se devait de jouer simple derrière pour sortir de cette pression et avoir des espaces. C'est ce qui s'est passé, et avec la qualité qu'on a devant, ça ne pardonne pas !

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.

Fermer