Premier League - Une saison à oublier et un avenir incertain pour Manchester United

Commentaires()
Getty Images
Manchester United a connu une saison bien terne, avec la non qualification en C1, le départ de Mourinho et les doutes sur un effectif en fin de cycle.

Manchester United a conclu sa saison ce dimanche par une défaite sur sa pelouse contre Cardiff (0-2), déjà relégué en Championship. Bien loin du duel pour le titre que se sont livré Liverpool et Manchester City jusqu'à cette ultime levée de championnat. Une défaite qui n'a guère de conséquence puisque les Red Devils avaient abandonné tout espoir de qualification pour la Ligue des champions la semaine précédente, en concédant le nul sur la pelouse de la lanterne rouge, Huddersfield (1-1). Un dernier match à Old Trafford qui pourrait toutefois laisser des traces après une fin de saison complètement manquée. Vivement critiqué depuis plusieurs semaines et annoncé partant vers le Real Madrid , Paul Pogba est sorti sous les insultes de ses supporters , symbole d'une rupture entre plusieurs joueurs et leur public.

Après la contre-performance contre Huddersfield, qui actait la perte de la C1, Gary Neville n'avait pas été tendre avec les joueurs . "Observez cette équipe d'Huddersfield, elle n’a pas beaucoup de qualités, mais j’aime bien plus la regarder que celle en maillot rouge, avait lancé l'ancien défenseur mancunien. Au moins, tu peux t’identifier à eux. Je n’aime rien de cette équipe de United. Ils sont tout simplement affreux. Ils forment un groupe de personnes abattues. Solskjær sourit du fait qu’ils sont très mauvais. Les supporters de Manchester United ne cesseront jamais de chanter à l’extérieur, mais ces joueurs ont épuisé leur énergie. Ce n’est pas une équipe. Plus je la regarde, plus je me dis que ce n’est pas une équipe."

Le renouveau apporté par Solskjaer n'aura pas duré

Pourtant, Manchester United semblait être revenu dans la course à la quatrième place, malgré un début de saison très compliqué sous la férule d'un José Mourinho apparu en fin de course et remercié mi-décembre dans la foulée d'une lourde défaite dans le derby contre Liverpool (1-3), un match pour lequel il avait laissé Paul Pogba sur le banc.. L'hiver avait très bien débuté dans la foulée de la nomination d'Ole Gunnar Solskjaer comme intérimaire. Avec l'ancien supersub de Ferguson, l'équipe s'était relancée avec 11 succès en 12 rencontres dans le sillage d'un Paul Pogba éblouissant (huit buts et cinq passes en neuf matches). Des succès malgré tout obtenu parfois dans la douleur contre des équipes mal classées. La seule victoire contre un concurrent pour l'Europe étant celle contre Tottenham (1-0), un soir où David De Gea était dans un état de grâce . Une idylle qui avait volé en éclats un soir de huitième de finale de Ligue des champions. Face à un PSG privé de Neymar et Cavani, les Mancuniens avaient été dépassés en seconde période à Old Trafford (0-2) et paraissaient alors au bord de l'élimination.

Manchester United 2018-19

Depuis, seul l'improbable retournement de situation au Parc des Princes lors du match retour (3-1) est venu éclaircir le ciel des Red Devils. Une qualification qui était au moins autant liée aux erreurs parisiennes qu'à la prestation de Marcus Rashford et ses coéquipiers, peu inspirés tout au long de la rencontre. Une qualification improbable qui a cependant donné du crédit à l'entraîneur norvégien, prolongé à la fin du mois de mars pour les trois prochaines saisons. Avec un objectif clair : ramener Manchester United en haut du classement de Premier League à moyen terme, après l'avoir qualifié pour la prochaine C1.

L'article continue ci-dessous

Depuis, rien n'a semblé aller dans le sens de Solskjaer et ses hommes, éliminés sans briller en quarts de finale contre Barcelone (0-1, 0-3) et qui auront terminé la saison sur une série de deux victoires en huit rencontres, jusqu'à ces deux derniers matches ratés contre deux relégués. Une fin de saison pénible pour plusieurs joueurs cadres du vestiaire, tenus pour responsables. "J'ai déjà dit à propos du club, il y a des années, que si vous avez des mauvaises herbes dans votre jardin, vous devez les éliminer avant qu'elles n'attaquent les fondations de la maison , s'exclamait Gary Neville au sortir de la lourde défaite concédée à Everton (0-4) lors de la 35e journée . Il y a cinq attaquants dans ce club - Marcus Rashford, Anthony Martial, Romelu Lukaku, Alexis Sanchez et Paul Pogba qui est plus près du but. Ces cinq, peuvent être les meilleurs à leur poste, mais ils sont tous très en-dessous de leur niveau en ce moment."

Un effectif à rebâtir

Le reconstruction n'aura rien d'évident pour Ole Gunnar Solskjaer, désormais en poste jusqu'en 2022 . Plusieurs joueurs arrivent en fin de contrat cet été et ne devraient pas prolonger l'aventure. Antonio Valencia et Ander Herrera ont déjà annoncé qu'ils ne seraient plus au club la saison prochaine , tandis que la situation de Juan Mata reste floue. En fin de contrat la saison prochaine, le gardien David De Gea, l'un des piliers de l'équipe ces dernières saisons, pourrait également s'en aller, lui qui serait convoité par le PSG. Enfin, Paul Pogba a perdu beaucoup de crédit et pourrait lui aussi choisir de se relancer ailleurs.

Dans le sens inverse, plusieurs arrivées sont à prévoir cet été pour donner un nouveau souffle à un effectif qui en aura bien besoin. "ll y a des joueurs qui sont en fin de contrat, d'autres qui vont définitivement nous rejoindre, de jeunes joueurs également. Nous avons vraiment travaillé là-dessus dès mon arrivée. J'ai échangé avec le club, avec les recruteurs et notre service de détection. Nous avons identifié certains joueurs que nous pensons susceptibles de pouvoir bien s'adapter à l'effectif de MU", a récemment déclaré le buteur de la finale de C1 1999 . Il lui faudra beaucoup de caractère et surtout trouver les bons joueurs pour relancer l'un des plus grands clubs d'Angleterre, qui n'a toujours pas réussi à tourner définitivement la page de l'ère Ferguson.

Fermer