OL : les annonces fortes de Jean-Michel Aulas pour le mercato

Getty

L'Olympique Lyonnais a fière allure cette saison. Malgré le départ de Memphis Depay l'été dernier, l'OL a conservé une équipe très compétitive avec l'émergence de Lucas Paqueta, les arrivées de Xherdan Shaqiri Emerson et Jérôme Boateng, ainsi que la nomination de Peter Bosz à la tête de l'équipe première. Un mercato ambitieux afin de permettre à l'OL de retrouver la Ligue des champions la saison prochaine, mais si Lyon n'atteint pas cet objectif, il devra forcément vendre.

OL : même Peter Bosz est surpris par son équipe...

Dans un entretien accordé à OL TV, Jean-Michel Aulas a dressé le bilan financier de Lyon et en a profité pour faire le bilan du dernier mercato estival : "On a essayé de recruter intelligent mais cela ne nous a pas empêché de recruter un champion du monde (Boateng), un double champion d’Europe (Emerson) et un joueur qui vient de Liverpool et qui a gagné de multiples trophées (Shaqiri). On a aussi deux internationaux brésiliens dans notre équipe avec Paqueta et Guimaraes". 

"On a su garder nos joueurs issus de l’Academy avec la signature de nombreux contrats professionnels. Comme chaque année, on fera des ventes. Je ne peux pas promettre qu’on pourra garder nos meilleurs joueurs. Mais on sera encore plus exigeant. Ne partiront que ceux dont la pression était trop grande pour les garder. Si des joueurs devaient partir, ils devront être remplacés", a ajouté le président de l'Olympique Lyonnais.

"On a prévu de pouvoir se renforcer en janvier"

1c7f4832d46c34c3f33c6a92947ecc469b2c32f6

L'article continue ci-dessous

Jean-Michel Aulas pense déjà au mercato hivernal : "Quand on regarde tous les postes, on a beaucoup de solutions. On a prévu de pouvoir se renforcer. Mais je ne suis pas sûr que le coach ou le directeur sportif en aient l’obligation. Il faudra se reposer la question en décembre. Juninho et Vincent Ponsot s’y préparent. S’il faut, on pourra le faire mais pas sûr qu’on en ait besoin. En vue de la CAN en janvier, on espère retrouver Jeff Reine-Adélaïde. Il y a aussi certains joueurs qui demandent à jouer plus, notamment ceux issus de l’Academy. J’ai une confiance absolue dans le coach. Il connaît la gestion des jeunes. Il est le plus apte à juger si Cherki doit plus jouer. Peut-être que pendant la période de la CAN, les choses vont évoluer positivement. On souhaite tous que les joueurs de l’Academy s’expriment".

Thierry Henry en pince pour un joueur de Ligue 1

Le président de l'OL a fait part des ambitions de son club : "On a fait des modifications importantes sur le plan sportif avec l’arrivée de Sonia Bompastor et Peter Bosz. Cela correspond au modèle qu’on souhaitait mettre en place. Dans le domaine de la formation, on est à nouveau troisième au niveau européen derrière le Real et le Barça. Les objectifs sont très clairs, c’est retrouver la Champions League. On veut aussi jouer un rôle dans l’Europa League. On a le meilleur indice UEFA avec Naples dans cette compétition. On se concentre pour aller le plus loin possible et pourquoi pas la gagner".

Il est également revenu sur le début de saison : "On a perdu des points bêtement, on va y remédier. Le soir du match contre Nice, il y a des crispations. J’étais au stade. Tous les statisticiens pouvaient affirmer qu’on avait plus de chances de gagner ce match, que de le perdre. Il n’y a pas d’inquiétude. Je comprends le discours de Peter Bosz. On s’est améliorés dans le jeu. On a perdu des points à cause de notre indiscipline, parfois à cause l’indiscipline de la VAR. Les analystes pensent qu’on va très bien finir la saison. J’ai une confiance très forte en Peter. Il n’y a pas d’explication pour le match de dimanche".