News Résultats en direct
Nice

OGC Nice, Bob Ratcliffe confirme Vieira

15:56 UTC+2 27/08/2019
Bob Ratcliffe Nice
Bob Ratcliffe, président d'INEOS football, a conforté l'entraîneur français et évoqué le mercato ainsi que le projet niçois.

Ce lundi, le groupe INEOS est officiellement devenu le propriétaire de l'OGC Nice faisant ainsi entrer le club dans une nouvelle dimension. Ce mardi, c'est Bob Ratcliffe, frère de Jim Ratcliffe et co-fondateur d'INEOS, présenté en tant que président de la branche football, qui s'est présenté devant la presse afin d'introduire le nouveau groupe propriétaire des Aiglons. Et l'une des premières choses qu'il a faite a été de conforter Patrick Vieira dans l'exercice de ses fonctions.

"J’ai eu beaucoup de discussions avec Patrick Vieira, c’est un élément clé de notre projet. Ce qui est très important, c’est un entraîneur qui sait travailler avec les jeunes. Nous comptons investir sur les jeunes joueurs et Vieira sait y faire. J’ai passé du temps avec lui, mon frère l’a vu. On a confiance en lui, la période est difficile pour lui et pour tout le monde. Vieira est une composante de ce projet", a expliqué le président d'INEOS football.

En revanche, il n'a pas voulu en dire énormément plus sur le mercato estival des Aiglons : "Pas d'annonce de recrue aujourd'hui. On espère en annoncer dans les prochains jours. Le mercato a été difficile. Mais nous espérons utiliser ces derniers jours. J'ai déjeuné avec Dante. C'est un modèle pour les jeunes du club. Il est exemplaire dans le vestiaire et sur le terrain. Nous souhaitons avoir de telles personnalités avec nous".

"Concurrencer le PSG et Lyon"

Bob Ratcliffe a dévoilé les ambitions de l'OGC Nice version INEOS ainsi que les contours du projet "Je ne crois pas que l'on sera un club qui achètera des joueurs de 27 ou 28 ans. On se focalisera en particulier sur des jeunes joueurs avec du talent. Mais nous sommes conscients qu'une équipe a besoin d'expérience pour progresser et réussir. Si on veut faire réussir ce projet, c'est très important d'investir dans de jeunes joueurs".

"Notre ambition c'est d'être en LDC dans 3 à 5 ans. Nous voulons concurrencer le PSG, Lyon et les autres gros clubs en France. Notre ambition est de se battre pour les quatre premières places en L1. On veut concurrencer les meilleurs centres de formation d'Europe comme l'Ajax par exemple. Nous voulons travailler sur les infrastructures et les terrains d'entraînement", a ajouté le président de la branche football du groupe INEOS.

Enfin, il a justifié la venue d'INEOS en France : "Nous voulons contribuer à améliorer l'image du football français et du championnat. Le championnat français est sous-évalué par rapport au championnat anglais par exemple. Il y a de grands clubs en France. C'est un défi difficile. Plus la Ligue 1 aura de grands clubs, mieux ce sera. Il faut qu'il y ait 4 clubs français en C1".