Naples : Aurélio De Laurentiis règle ses comptes avec Maurizio Sarri

Commentaires()
Getty
Parti à Chelsea après un passage remarqué à Naples, Maurizio Sarri a récolté les critiques de son désormais ancien président, Aurélio De Laurentiis.

Dans le football comme dans la vie, même les meilleures histoires ont une fin. Problème, parfois, le divorce peut s'avérer particulièrement douloureux. Et force est de constater qu'en Italie, Naples n'échappe pas à la règle... Et pour cause, sous la houlette d'un fantasque homme d'affaires en la personne d'Aurélio De Laurentiis, le club transalpin est en train de vivre des jours agités, au rythme des règlements de compte du dirigeant et de l'ancien entraîneur Maurizio Sarri, récemment devenu entraîneur de Chelsea, en Angleterre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que du côté de son désormais ancien président, la pilule a vraisemblablement du mal à passer. 

"Il se comportait de manière inacceptable"

"Je n’ai pas aimé quand il a dit que nous avions tous les deux fait des erreurs. Je ne pense pas en avoir fait", a d’abord assuré le dirigeant, au micro de Sky Sport Italia. Avant de pointer du doigt le comportement du technicien envers ses ex-joueurs : "Il avait un contrat. J’aurais pu dire quelque chose parce qu’il se comportait de manière inacceptable, allant contre des joueurs qu’il ne pensait pas être très bons. Ces joueurs lui en ont donné beaucoup, il les a massacrés lors de certaines séances d'entraînement, mais ils ont toujours bien réagi". 

Maurizio Sarri Chelsea 2018-19
Des déclarations qui ne devraient pas contribuer à apaiser les tensions, même si cela n'a rien de surprenant avec Aurélio De Laurentiis, jamais le dernier à offrir des sagas croustillantes aux médias italiens. Fidèle à lui-même, le président du récent 2ème de Serie A ne s'en est pas arrêté là, reprochant à Maurizio Sarri de vouloir piller l'effectif napolitain. "Après cela, il voulait emmener toute mon équipe en Angleterre et la démanteler", a-t'il déploré, faisant référence au transfert de Jorginho chez les Blues, ainsi qu'à leur intérêt pour le défenseur central Kalidou Koulibaly. 

Prochain article:
Le père d'Emiliano Sala : "Je ne peux pas le croire, je suis désespéré"
Prochain article:
Pierre Labat, le recruteur qui a conseillé Emiliano Sala aux Girondins : "Un garçon humainement très attachant"
Prochain article:
Arsenal confirme que Hector Bellerin ne rejouera plus cette saison
Prochain article:
Mercato - Marwane Elaz (Vitré) proche de Concarneau
Prochain article:
L'index de performance de la Ligue 1 - Mbappé devance Neymar et Cavani pour la 1e place
Fermer