News Résultats en direct
Monaco vs PSG

Monaco-PSG : pour Cavani, l'avenir s'obscurcit

08:34 UTC+1 01/12/2019
Edinson Cavani PSG 2019-20
L'Uruguayen, qui n'est pas entré en jeu mardi à Madrid (2-2), se retrouve au bout du banc malgré son statut de meilleur buteur de l'histoire du PSG.

On s'y attendait. C'est désormais très clair. Meilleur buteur de l'histoire du Paris Saint-Germain (195 buts) et chouchou du Parc des Princes, Edinson Cavani (32 ans) doit se contenter des miettes depuis son retour de blessure. Pour preuve, il n'est pas entré en jeu contre le Real Madrid cette semaine, son coach lui préférant Neymar, Julian Draxler et Pablo Sarabia. Et la tendance ne semble pas prête d'évoluer en sa faveur.

Tuchel : "4 attaquants, ce n'est pas assez équilibré"

En conférence de presse samedi, Thomas Tuchel a déclaré à propos de l'Uruguayen, en fin de contrat à la fin de la saison : "Vous ne pourrez pas trouver un joueur qui n'est pas déçu s'il ne joue pas... Il est déçu, oui, c'est clair. Mais il reste super professionnel à l'entraînement, dans le groupe, dans le vestiaire. C'est dur pour lui parce que ce n'est pas un joueur normal au PSG, c'est une légende, un grand joueur pour ce club, le meilleur buteur, le Matador. Mais il a été blessé et Mauro (Icardi) a été extraordinaire. Il a marqué beaucoup. Kylian (Mbappé) peut jouer numéro 9 aussi. Pour cela, le poste d'avant-centre est peut-être celui où il y a la plus forte concurrence dans l'équipe."

Pas de départ envisagé cet hiver

Parmi les n°9 potentiels, on peut ajouter Neymar, qui selon son entraîneur peut également jouer dans l'axe. Il l'avait rappelé la semaine dernière avant Lille. Mais la grande information glissée par le coach, c'est qu'il n'envisage pas son équipe avec quatre joueurs offensifs à l'avenir. Une option que l'on a pourtant vu pendant près d'une demi-heure, en deuxième mi-temps, mardi à Madrid (2-2), et qui ne semble pas du tout avoir convaincu l'entraîneur.

"Pour moi, ce n'est pas assez équilibré, a-t-il dit. Il faut être équilibré avec les trois au milieu, pour stabiliser l'équipe et couvrir les espaces. (...) [En deuxième mi-temps, avec l'entrée de Neymar] J'ai pensé que ça pourrait nous aider à jouer un match plus fou. (...) Je voulais donner la possibilité de jouer avec plus de risques, en ouvrant un petit peu le jeu. C'était un gros risque. Je suis heureux qu'on termine avec un match nul, mais ce n'était pas équilibré, et à ce niveau-là, c'est peut-être trop."

En ce sens, il y aura des déçus. Le coach le sait. Cavani est pour le moment l'un d'entre-eux. Et il paraît peu probable que la situation change. Tuchel a d'ores-et-déjà rappelé que ce n'était "pas le moment de changer". Un choix "difficile", selon ses termes, qui laisse augurer une fin de saison complexe pour l'ancien goleador de Naples.

Dans son entourage, on ne parle pas pour autant d'un départ cet hiver. On ne parle pas davantage d'une prolongation. Reste à savoir si ce discours évoluera dans les prochaines semaines ou si Cavani ira bien ou bout de son contrat avant de filer vers d'autres cieux (MLS ?).