Marcos Alonso : "C'était un rêve de s'entraîner avec Cristiano Ronaldo"

Commentaires()
Getty/Goal
Le latéral de Chelsea est revenu sur son passage au Real Madrid et a confié à quel point il a aimé s'entraîner avec les stars de l'équipe première.

Indéboulonnable sur l'aile gauche de Chelsea, Marcos Alonso est un joueur très précieux pour Maurizio Sarri, mais aussi pour Antonio Conte avant lui. Recruté pour 27 millions d'euros dans les dernières heures du mercato estival en 2016 à la Fiorentina, l'Espagnol s'est rapidement imposé chez les Blues ce qui lui a permis de faire ses débuts avec la Roja en 2018. Mais avant d'exploser au plus haut niveau, Marcos Alonso a un peu baroudé à Bolton, Sunderland, la Fiorentina après sa formation au Real Madrid. Dans une interview accordée au site de Chelsea, l'Espagnol a raconté ses premiers pas avec les professionnels aux côtés des grandes stars du club.

"J'ai senti la pression lorsque je m'entraînais avec l'équipe première. C'était une bonne pression, une bonne sensation, mais bien sûr, c'était une pression. Je m'entraînais avec Cristiano Ronaldo, Kaka, et je n'avais que 16 ou 17 ans. J'étais à 120% ! C'était un rêve devenu réalité. Le jour où j'ai dû jouer pour la première équipe, mes débuts en Liga, c'était incroyable, mais je me souviens d'avoir été si nerveux avant de venir sur la pelouse", a confessé Marcos Alonso.

Un seul match au Real Madrid

marcos alonso real madrid 04092017

"Mes jambes tremblaient lorsque l'entraîneur, qui était Manuel Pellegrini, m'a appelé. Six ou sept fois que j'avais voyagé avec eux, je me suis échauffé, mais je n'avais pas eu l'occasion de rentrer en jeu. Mais quand il m'a appelé ce jour-là, c'était contre le Racing Santander ! - c'était un sentiment incroyable. Et je suis entré à la place de Gonzalo Higuain !", a indiqué l'actuel latéral gauche de Chelsea qui a disputé ce jour-là son unique rencontre en professionnel avec les Merengue.

L'article continue ci-dessous

Marcos Alonso a raconté son arrivée au Real Madrid : "J'avais 11 ou 12 ans lorsque j'ai eu mon essai avec le Real Madrid. Mon père est un grand fan du FC Barcelone et de l'Atletico Madrid parce qu’il jouait dans ces équipes. La famille de ma mère soutient l’Atletico Madrid, ce n’était donc pas facile pour eux ! Un jour, ils sont venus et ils m'ont dit: 'Ecoute, nous avons reçu cet appel du Real Madrid, mais si tu veux, c'est juste un essai et tu peux aller voir ce qui se passe".

"C'était pendant l'été. Quand je suis rentré à Madrid j'ai fait l'essai et ils m'ont demandé de rester. Quand j'ai signé, j'étais un ailier, puis deux ou trois ans après avoir dû jouer à l'arrière gauche à cause de blessures. J'ai très bien joué et j'ai eu la chance de faire partie de la deuxième équipe et de jouer au poste d'arrière gauche, et c'est là que je suis resté", a conclu le latéral devenu international espagnol depuis.

 

Fermer