Lyon, Aulas sur l'avenir de Génésio : "On fera le point après le derby"

Commentaires()
Goal
Jean-Michel Aulas maintient pour l'instant sa confiance à Bruno Génésio qui doit faire face aux critiques, nombreuses sur les réseaux sociaux.

Jean-Michel Aulas a fait le point, pour Eurosport, sur la situation de Bruno Génésio qui doit faire face à de vives critiques depuis plusieurs semaines. Le président de l'OL croit toujours en son coach, mais il ne semble pas non plus lui faire une confiance aveugle même s'il s'interroge sur l'argumentation, parfois hasardeuse, de ses détracteurs.

Ballon d'Or - Neymar, Modric et Dybala, les 5 premiers nommés

L'article continue ci-dessous

"Est-ce que ceux qui le critiquent connaissent Bruno Genesio ?", a-t-il lâché chez nos confrères d'Eurosport. "Est-ce qu'ils connaissent ses causeries ? Pensent-ils que je suis le moins bien placé après mes 30 ans d'expérience pour prendre les décisions le concernant ?" Jean-Michel Aulas, conscient des piètres résultats de son équipe qui n'a plus gagné depuis le 10 septembre, précise toutefois : "Si les résultats sont meilleurs, on poursuit. Si on ne peut pas revenir, je ferai autrement. Mais il n'y a pas d'urgence. Monaco n'est qu'à six points et on va les accueillir. Je vous dis qu'on sera à l'arrivée là où on veut être avec ou sans Bruno parce qu'on a signé un super recrutement et qu'on a un super stade." Il ajoute également : "Si je devais changer, je n'aurais pas d'état d'âme."

"Les joueurs l'écoutent et l'apprécient"

Jean-Michel Aulas explique qu'il est "trop tôt pour prendre des décisions après huit matches" et assure que "les joueurs l'écoutent et l'apprécient". "On fera le point après le derby" précise-t-il. Rendez-vous, donc, le 5 novembre pour le match face aux Stéphanois qui sera joué à l'occasion de la 12e journée de Ligue 1. D'ici là, on verra si JMA, qui souhaite éviter "de prendre une décision trop hâtive", aura changé son fusil d'épaule.

Interrogé le mois dernier sur les critiques à propos de son entraîneur, Lucas Tousart nous confiait, sans langue de bois : "C’est vrai que le coach a été beaucoup critiqué dans sa manière de faire. Il le sait et il essaye de passer outre. Il y aura toujours des gens pour donner un avis contraire. C’est un monde un peu compliqué à gérer mais il fait abstraction de tout ça. Nous sommes au jour le jour avec lui, on sait comment il fonctionne et ce qu’il veut mettre en place. Il n’y a que nous qui sachons la vérité."

Prochain article:
Toulouse-Angers (22e journée) déjà décalé
Prochain article:
Arsenal-Chelsea : Giroud estime que cela sera "spécial" à l'Emirates pour son retour
Prochain article:
Comment Manchester City a essayé de recruter John Terry en 2009
Prochain article:
Le duo Neymar-Mbappé, le PSG, Ronaldo, la C1... : Buffon se confie
Prochain article:
French Connection : Fabregas à la rescousse de Monaco
Fermer