News Résultats en direct
Liverpool

Liverpool, Jürgen Klopp se méfie d'Arsenal : "Un grand défi de les empêcher de marquer"

14:15 UTC+1 02/11/2018
Jurgen Klopp Unai Emery Liverpool Sevilla
Jürgen Klopp est conscient du potentiel offensif d'Arsenal et compte le limiter. Il a évoqué le travail d'Unai Emery, successeur d'Arsène Wenger.

Co-leader de Premier League, Liverpool va faire face à un grand test ce samedi lors du choc contre Arsenal, quatrième du championnat. Les Reds marchent sur l'eau depuis le début de saison, mais c'est également le cas des Gunners, qui hormis leurs deux mauvais résultats lors des deux premières journées, n'ont quasiment fait que des victoires en Premier League.

En conférence de presse, Jürgen Klopp a affiché sa méfiance envers Arsenal, qui a réalisé une série de douze victoires consécutives toutes compétitions confondues : "Ils marquent beaucoup de buts et ils sont vraiment bons en attaque, donc c'est à nous de jouer. Nous devons voir comment ce match va évoluer, car ce sont deux équipes très offensives".

Klopp encense Emery

"Nous devons nous assurer qu'ils ne marquent pas de buts mais ce sera un gros défi car ils ont tous les outils pour le faire. Ils sont créatifs, ont le rythme ils exigent le ballon au milieu du terrain, ils gagnent le ballon en haut du terrain. Ils ont la vitesse nécessaire pour punir pratiquement chaque petite erreur que vous commettez", a ajouté l'entraîneur de Liverpool.

"C'est la situation et je l'ai déjà dit à plusieurs reprises avant des matches contre des équipes comme Manchester City, Tottenham, Chelsea et Arsenal. C’est bien de les préparer, les joueurs, c’est difficile mais c’est bien parce que vous avez besoin du package complet pour leur causer des problèmes", a conclu Jürgen Klopp au sujet des Gunners.

L'ancien entraîneur du Borussia Dortmund a rendu hommage au travail effectué par Unai Emery depuis son arrivée cet été : "Cela a toujours été un grand défi pour nous contre Arsenal. Ils sont vraiment forts. Unai Emery a eu une lourde tâche après ce qui semblait être 50 ans d’Arsene Wenger. Il a très bien réussi après un début difficile. Une série impressionnante".