Lazio-Rennes, Stéphan : "Apporter une réponse collective"

Commentaires()
Getty
Le coach du Stade Rennais, Julien Stéphan, attend de ses hommes qu’ils se montrent à la hauteur du rendez-vous, jeudi contre la Lazio.

Pour le compte de la 2e journée de Ligue Europa, le Stade Rennais a un déplacement périlleux à négocier jeudi en Europa League. Les Bretons se mesurent à la Lazio sur ses terres. La tâche ne s’annonce pas du tout facile, à fortiori face à une équipe en quête de rachat après sa contre-performance de la 1e levée (défaite contre Cluj).

Létang voulait un autre arbitre

« On savait que la Lazio était le favori du groupe, et leur défaite à Cluj les place dans une position de quasi-obligation de gagner, a reconnu Julien Stéphan, le coach des Rouge et Noir. On est en position d'outsider, mais ça n'empêche pas qu'on veuille réussir un coup en étant ambitieux. Ce sera un gros match, même avec quelques rotations en face, mais on a tous la même problématique de gestion de l'effectif. Après, c'est une équipe avec beaucoup de repères communs mais on vient avec un objectif de grande performance, pour ramener des points. »

« On ne gagne pas, mais on perd peu »

Questionné sur les vertus que devra montrer son équipe pour espérer obtenir un bon résultat, Stéphan a déclaré : « On doit apporter une réponse collective, être en capacité de mettre de l'intensité, être très compacts, mais aussi ambitieux dans le jeu pour les déstabiliser de manière collective, avec des mouvements de qualité».

Cela fait six matches que les vainqueurs de la dernière Coupe de France ne se sont plus imposés. Ce n’est pas l’idéal avant un match important de Coupe d’Europe, mais l’entraineur rennais ne s’en inquiète pas, car il pense avoir suffisamment de certitudes sur le jeu et le mental de son équipe. « À Marseille, on n'a pas vu une équipe bloquée, bien au contraire, a-t-il relevé. Il y a des périodes dans une saison où ça tourne moins en notre faveur, ça aurait peut-être dû tourner en notre faveur dimanche et la question ne se serait pas posée. C'est vrai qu'on n'a pas gagné depuis un moment, mais on perd peu, ce qui veut dire que l'équipe n'est pas non plus dominée. »

Fermer