La suspension de Jérôme Valcke pour 10 ans confirmée par le TAS

Commentaires()
getty
Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a confirmé la suspension pour 10 ans de l'ex-secrétaire de la FIFA, Jérôme Valcke, ce vendredi matin.

"Je n'ai jamais participé d'une manière ou d'une autre à la négociation de ce contrat, les négociations étant menées par Niclas Ericsson (alors directeur du département TV de la FIFA) et son équipe. Le contrat a été largement supérieur au précédent. Cette histoire de corruption est absolument un non-sens", se défendait Jérôme Valcke le 4 avril dernier, visé par la justice suisse depuis octobre 2017 dans une affaire de corruption présumée sur l'attribution des droits TV des Coupes du monde 2026 et 2030. 

Suspension confirmée par le TAS

Toutefois, d'après les informations du journal Le Monde parues ce vendredi, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a confirmé la suspension de 10 ans infligée par les instances disciplinaires de la FIFA à l'ex-secrétaire général de l'instance internationale. 

Jérôme Valcke

Une suspension qui faisait écho à son licenciement pour d'autres accusations dont il avait fait l'objet, émanant de l'ex-footballeur israélien Benny Alon, au sujet de la billetterie du Mondial brésilien de 2014.

Toujours d'après le quotidien généraliste, celui qui avait occupé le poste de secrétaire général entre 2007 et 2015 ne compte pas en rester là, lui qui entendrait faire appel de cette décision devant le Tribunal fédéral suisse. Une affaire à rallonge, qui n'est pas sans rappeler celle d'une autre personnalité française liée à la FIFA, en la personne de Michel Platini, finalement innocenté par la justice suisse le 24 mai 2018 dans l'affaire d'un supposé paiement de 1,8 million d'euros sans contrat écrit.

Fermer