News Résultats en direct
Mercato

Fekir : "Liverpool ? Ça m'a fait mal"

08:31 UTC+2 10/09/2019
Nabil Fekir Real Betis
Transféré au Betis Séville cet été, l'international français a évoqué son adaptation en Espagne et est revenu sur son transfert avorté à Liverpool.

Nabil Fekir a pris son envol cet été. À la surprise générale, l'attaquant français a rejoint le Betis Séville en Liga, un an après avoir été tout proche de rejoindre Liverpool, devenu champion d'Europe la saison dernière. Un transfert qui avait été avorté, officiellement à cause du genou de l'attaquant, mais d'autres rumeurs avaient été évoquées. Dans un entretien accordé à L'Equipe, Nabil Fekir a tenu à mettre les choses au clair à ce sujet.

"Ça m'a touché parce qu'il y a eu un nombre incroyable de mensonges racontés à ce sujet. Tout ce qui s'est dit sur ma famille notamment. Ça leur a fait du mal, comme ça m'a fait du mal... Surtout quand tu sais que ce qui est diffusé, c'est faux. Mais quand tu es quelqu'un de bon dans la vie, tu finis toujours par être heureux et tranquille. Et moi, aujourd'hui, je suis heureux et tranquille. D'autres ne sont pas bien. On ne va pas rentrer dans le détail...", a expliqué l'international français.

"J'ai été convaincu par le projet de jeu du Betis"

"Vous voulez la vérité ? Sachez que même moi, je ne la connais pas ! Je vous l'assure ! J'ai fait ma visite médicale et, derrière, ils ont décidé de ne pas me faire signer. À un moment, ils ont voulu me faire croire que c'était le genou. Mais il fallait bien une excuse et les tests médicaux passés à Clairefontaine étaient très clairs... Le genou, il va très bien et je me sens très bien. Le genou, il n'a rien du tout", a ajouté Nabil Fekir.

L'ancien attaquant de Lyon est ravi de son adaptation en Espagne "L'Equipe de France ? En réalité, je n'ai jamais été inquiet (sourire) ! Quand j'ai pris la décision de rejoindre le Betis, j'étais sûr de moi, sûr de mon choix. Pour l'instant, ça me réussit bien. J'ai été convaincu par le projet de jeu, par le discours des dirigeants, du coach. J'avais suivi quelques matches de cette équipe la saison dernière et ça m'a motivé pour la rejoindre. C'est un club très familial, où j'ai été très bien accueilli".

"Je peux le comprendre. Mais je suis très heureux au Betis. Et le plus important, c'est que je sois bien dans ma tête. C'est mon choix, je ne le regrette pas. C'était le meilleur projet à mes yeux. Le club comme ses supporters méritent de jouer l'Europe et l'objectif, c'est justement d'y retourner. Le public est extraordinaire. J'ai été marqué par sa ferveur. J'ai beaucoup travaillé, je me sens bien. C'est un jeu différent de la France, beaucoup plus technique. Ça me correspond un peu plus. Je suis épanoui humainement et sportivement. C'est ce qui compte. La Liga, c'est un championnat qui m'a toujours attiré et j'ai la chance aujourd'hui d'y évoluer, au sein d'un club familial. J'ai retrouvé l'épanouissement qui m'a, peut-être, un peu manqué l'an dernier", a conclu Nabil Fekir.