CAN 2019, Bénin - Avant d'affronter le Sénégal, le héros des huitièmes de finale se confie

Commentaires()
Getty Images
D'une parade salvatrice face au Maroc, Saturnin Allagbé avait permis au Bénin de se qualifier pour le premier quart de finale de son histoire.

En détournant le pénalty frappé par Youssef En-Nesiry lors de la séances de tirs au but face au Maroc, Saturnin Allagbé a permis au Bénin d'accéder au premier quart de finale de Coupe d'Afrique des Nations de son histoire. Un exploit retentissant, rendant fier toute une nation, sur lequel le portier s'est exprimé dans un entretien accordé à France Football ce mercredi, avant d'affronter le Sénégal, à 18h00. 

"C'est pour ces moments qu'on joue au football. Rendre fière toute une nation... Cela n'a pas de prix. Je remercie mes supporters, mes amis et ma famille pour tout le soutien. Je ne sais pas si je vivrais quelque chose d'aussi fort, même si on ne sait pas ce que demain nous réserve. Après, de là à parler de héros national, non. Le mérite revient à toute l'équipe. Chacun a bien fait ce que le coach a demandé et c'est ce qui a permis ce résultat et cette joie", a déclaré le gardien de but, avant d'évoquer le Sénégal, considéré comme le grand favori de cette compétition en Egypte. 

"Beaucoup de solidarité et de rigueur défensive"

"Contre le Maroc, personne ne nous voyait venir. C'est logique, on n'était pas favoris et c'est tant mieux car on n'avait pas de pression. Mais on reste des compétiteurs et on veut toujours gagner. On va tout donner pour n'avoir aucun regret à la fin. On vit déjà une aventure formidable et si on passe le Sénégal, ce sera encore plus fort ! À nous de mettre tous les atouts de notre côté pour bien aborder cette rencontre importante", a ajouté Saturnin Allagbé. 

Quoiqu'il advienne ce mercredi soir face aux partenaires de Sadio Mané, le Bénin aura de toute manière parfaitement réussi son pari cet été. "L'objectif premier de cette CAN était de gagner un match dans le temps réglementaire. Mais on a réussi à se qualifier avec trois nuls et grâce aux tirs au but. Cela ne nous dérange pas plus que ça, tant qu'on atteint nos objectifs. Notre style, c'est d'abord beaucoup de solidarité et de rigueur défensive. Puis on essaye d'être le plus efficace possible sur les phases offensives. On connaît nos forces et on joue avec nos certitudes sans se prendre pour ce qu'on n'est pas". 
 

Fermer