Tottenham - Pochettino : "J'ai fait des erreurs"

Getty
Après la défaite face à Burnley ce samedi (1-2), Mauricio Pochettino, le manager de Tottenham, a versé dans le mea culpa.

Bien déterminés à mettre la pression sur leurs concurrents en Premier League, les Spurs de Tottenham ont manqué leur coup en se faisant surprendre par Burnley, modeste treizième du championnat anglais, ce samedi après-midi (1-2).

Harry Kane, qui mène à nouveau l'attaque du club londonien après une longue période d'absence, avait pourtant trouvé la faille en égalisant après l'heure de jeu suite à l'ouverture du score des locaux par Wood quelques minutes plus tôt. Mais Barnes a finalement donné la victoire à Burnley en toute fin de match, à moins de dix minutes de la fin.

Une vraie déception pour Mauricio Pochettino, qui n'a pas hésiter à reconnaître ses erreurs dans l'approche tactique du match, en conférence de presse.

"J'avais dit que ce match était un moyen de faire pression sur nos adversaires. C'est une grosse occasion perdue...", a regretté le manager des Spurs dans des propos relayés par L'Equipe. "On a fait des erreurs, j'ai fait des erreurs. On doit mieux défendre, mieux jouer. (Sur le retour de Kane) Harry a marqué, je suis très content pour lui, il est de retour et ça va nous aider même si personne n'est plus important que l'équipe".

L'article continue ci-dessous

Tottenham pointe sur la troisième marche du classement de la Premier League, à 5 points de Liverpool et Manchester City. En cas de succès, les Spurs auraient pu se rapprocher des co-leaders du championnat anglais, alors que les Reds comptent désormais un match en moins.

Régulièrement placé dans le top 3 de Premier League depuis quelques saisons, Tottenham est qualifié pour les huitièmes de finale de la prestigieuse Ligue des champions, où les Spurs ont déjà pris une sérieuse option sur la qualification pour les quarts grâce à un probant succès contre le Borussia Dortmund dans sa première manche (3-0).

Avant d'aborder cette rencontre, Pochettino avait vanté les mérites de son buteur Harry Kane, indiquant qu'il ferait un choix juste avant le début du match quant à l'international anglais. "En fin de compte, c'est moi qui déciderai, avec mon staff et avec le médecin, le personnel médical et la science du sport. Bien sûr, si vous lui demandiez il y a 10 jours, il était prêt à jouer ! Mais en fin de compte, le dernier mot c'est toujours moi qui l'ai. C'est moi qui prends le risque, la décision et tout ce qui se passe dans l'équipe", avait-il expliqué. Ce choix-là, au moins, a été heureux.

Fermer