News Résultats en direct
Rennes

Stade Rennais, Camavinga encensé par ses coéquipiers

12:00 UTC+2 14/10/2019
2019-09-23 Camavinga RENNES
Joris Gnagnon, James Léa-Siliki, Romain Salin et Mbaye Niang ont évoqué l'ascension exceptionnelle du jeune milieu de terrain de Rennes.

Eduardo Camavinga est sans aucune contestation l'une des révélations de ce début de saison en Ligue 1. Le jeune milieu du Stade Rennais est devenu titulaire indiscutable dans le système de Julien Stéphan, mais au-delà de son énorme temps de jeu, le joueur de 16 ans impressionne surtout avec ses performances. Auteur d'une passe décisive lors de la victoire contre le Paris Saint-Germain, Eduardo Camavinga a également brillé face à l'Olympique de Marseille.

Camavinga élu meilleur joueur du mois d'août en Ligue 1

Déjà dans le viseur de grands clubs européens, Eduardo Camavinga est promis à un brillant avenir. Le phénomène du Stade Rennais s'est rapidement adapté au groupe professionnel et au plus haut niveau. Pourtant, il a connu des débuts assez compliqués en équipe première lorsqu'il a intégré le groupe à l'entraînement. Invité de l'émission Le Vestiaire sur RMC Sport, Mbaye Niang, Romain Salin, James Léa-Siliki et Joris Gnagon ont évoqué le jeune Eduardo Camavinga.

Mbaye Niang a livré une anecdote sur les débuts du jeune milieu de terrain qui a failli retourner avec les jeunes en raison d'une intervention un peu trop rude sur la star du Stade Rennais la saison dernière : "Cela a été dur. Sur le premier entraînement, il a taclé Hatem Ben Arfa. Je crois qu'il a failli retourner en U16 avec ça". Joris Gnagnon a ensuite rétorqué : "Tu te rappelles comment il l'a taclé avec la conviction?".

Salin : "C'est costaud quand même"

Mais depuis, Eduardo Camavinga s'est imposé et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a convaincu l'ensemble de ses coéquipiers. "Il est bien, il est jeune, il a du caractère, il est mature, il est exceptionnel sur le terrain. Il sait ce qu'il fait, ça prouve aussi que la formation rennaise grandit également, je suis content de l'avoir dans mon équipe", analyse Joris Gnagnon, revenu cet été au bercail après une aventure au FC Séville.

Romain Ferrier (Stade Rennais) : "On espère que Camavinga deviendra une source d'inspiration pour les jeunes"

"Il montre qu'il n'y a pas d'âge sur le terrain. Il se met au niveau de tout le monde sur le terrain. Pour jouer, on a besoin de communiquer, d'échanger. Lui, c'est l'exemple parfait. Il est rentré dans l'équipe, il a pris ses marques", a ajouté son coéquipier au milieu de terrain, James Léa-Siliki. De son côté, Romain Salin a préféré plaisanter sur le style d'Eduardo Camavinga avant de l'encenser : "En début de saison, il avait encore les cheveux qui tombaient devant le visage là, il ne voyait rien. Depuis qu'il voit là, quand même, c'est costaud. Le petit bandeau, ça a tout changé. J'ai vu qu'il y avait une marque qui lui envoie des bandeaux différents, il est bien".

Enfin, Mbaye Niang a insisté sur la maturité et le caractère de son jeune coéquipier qui a voulu le remettre en place lors du match de Ligue Europa face à la Lazio"Il me disait de ne pas parler avec l'arbitre. Je lui ai dit de ne pas perdre d'énergie car il avait cours le lendemain. Il ne parle pas italien, je lui ai dit: 'frérot, c'est la cour des grands ici'. Mais c'est bien, il a du caractère". Eduardo Camavinga ne laisse personne indifférent et risque de faire parler de lui durant les prochains mois.