Rennes - Da Silva : "On n'est pas un grand club"

Damien Da Silva Rennes Ligue 1
Getty
Le capitaine rennais n'a pas mâché ses mots après la triste prestation des Bretons ce dimanche, battus à domicile par Saint-Étienne.

Le constat est dur pour le Stade Rennais :si les hommes de Julien Stephan occupent toujours la cinquième place de Ligue 1, ils n'ont gagné qu'une fois depuis le début de la nouvelle année (sur la pelouse de Brest, le 17 janvier).

Nantes se relance, Rennes se saborde… Le résumé de la journée en Ligue 1

"En ce moment on n’est pas bon. Ce qui est inacceptable, c’est le comportement. Si on n’a pas la bonne mentalité, si on ne travaille pas plus que ça au quotidien, on devient une équipe à la merci de tout le monde, une équipe banale", a balancé le capitaine Damien Da Silva au coup de sifflet final de cette nouvelle contre-performance face aux Verts.

"C’est un visage dont on n’est pas fier. Tout le monde doit se regarder individuellement et collectivement et travailler beaucoup plus que ça. On est souvent à l’image de ce qu’on fait au quotidien. J’ai l’impression qu’on est trop gentil sur le terrain, on manque d’agressivité."

Qualifié en Ligue des champions cette saison, le club breton a encore une importante marge de progression s'il veut lutter avec les meilleures équipes du championnat. "S’il y en a qui pensent ça, ils ne pourront pas rester au haut niveau très longtemps", a répondu le défenseur central, interrogé sur le fait que certains ont peut-être pensé que c'était quelque chose d'acquis.

"Gagner quatre matchs en Ligue 1 et se croire beau… S’il y a des joueurs qui pensent cela, ils n’iront pas très loin. On est le Stade Rennais, on est un très bon club de Ligue 1 mais pas un grand club."

L'article continue ci-dessous

Stephan : "C'est certainement la pire prestation de la saison pour nous"

Le sentiment n'était guère différent du coup de son entraîneur, Julien Stephan. "C'est certainement la pire prestation de la saison pour nous avec beaucoup de fébrilité technique dès le début du match", a-t-il lâché en conférence de presse.

"On a failli dans tous les domaines du jeu. Aujourd'hui, on a décroché, techniquement, dans l'intensité et l'agressivité. C'est peut-être aussi un décrochage mental. C'est une contre-performance et un match raté dans tous les domaines.

"Ça faisait un moment qu'on n'était pas tombés si bas que ça. Je ne vais pas m'arrêter sur les deux buts, c'est le contenu général qui n'est pas bon."

Fermer