Nantes se relance, Rennes se saborde… Le résumé de la journée en Ligue 1

Abdoul Kader Bamba Randal Kolo Muani Nantes Brest Ligue 1 18/10/2020
Getty
Au bout d’une longue attente, Nantes a renoué avec la victoire en Ligue 1 en battant Angers (3-1). Le voisin rennais, lui, est tombé contre l'ASSE.

Le calvaire du FC Nantes est terminé. Au bout de 15 matches sans le moindre succès -le dernier remontant au novembre dernier-, les Canaris ont pu de nouveau célébrer une victoire. C’était ce dimanche à l’occasion de la 25e journée de championnat et sur le terrain d’Angers (3-1). Cet après-midi de dimanche a aussi été marqué par le succès de l’ASSE à Rennes (2-0). Le derby de l’Est entre Metz et Strasbourg a vu le Racing l'emporter (2-1), alors que le duel de bas de tableau entre Dijon et Nîmes a tourné à l’avantage des Crocos (0-2).

L’effet Kombouaré a bien eu lieu à Nantes

Il a donc fallu attendre qu’Antoine Kombouaré s’installe à la place de Raymond Domenech pour que les Canaris reprennent des couleurs. Les Nantais sont repartis de l’avant, et ils l’ont fait de manière impressionnante en plantant deux buts en 6 minutes de jeu face au SCO. Moses Simon et Imran Louza, sur pénalty, ont été mis les visiteurs sur la voie royale. 

Angers a réduit le score ensuite par le biais de son capitaine Thomas Mangani sur pénalty, mais il n’a pas réussi à recoller au score. Sofiane Boufal a raté la meilleure opportunité pour le SCO, avec un tir sur la barre suite à un rush solitaire. En fin de partie, Kader Bamba, tout juste entré en jeu, a fini par valider le succès des siens en marquant le 3e but. L’équipe de Stéphane Moulin restera donc celle qui a relancé Nantes dans ce championnat.

L'article continue ci-dessous

Une autre sensation s’est produite durant cette journée avec la probante victoire des Verts à Rennes. Parfaitement remis de leur élimination en Coupe de France, les hommes de Claude Puel ont frappé fort au Roazhon Park. Face à des Rouge et Noir totalement amorphes, ils ont su se montrer efficaces et aller chercher leur troisième victoire en quatre matches. Denis Bouanga (21e) et Arnaud Nordin (71e) ont matérialisé cette bonne prestation de l’ASSE.

Nîmes s’offre de l’air 

Dijon et Nîmes, les deux derniers du classement, s’affrontaient à Gaston Gérard dans un match crucial pour le maintien. Les débats ont été équilibrés, mais il y a bien eu un vainqueur. La formation gardoise a accéléré en seconde période et elle en a été récompensée. Renaud Ripart a signé l'ouverture du score en concluant avec brio une belle séquence collective. Puis, le Suédois Eliasson a plié le sort de la partie. A la faveur de ce succès, Nîmes abandonne la place de la lanterne rouge à son adversaire du jour.

Le quatrième et dernier match de 15h mettait aux prises Metz et Strasbourg. Les deux voisins allaient se quitter dos à dos mais le Racing a empoché le mise sur le fil. Les locaux ont été les premiers à scorer par l’intermédiaire de Delaine, suite à un contre d’école, mais les Alsaciens leur ont ensuite répondu avec une réalisation d’Adrien Thomasson. L'ancien Nantais a ensuite signé le but de la victoire à dix minutes du terme sur une magnifique reprise de la tête. Avec ce premier succès à Saint-Symphorien depuis 2007, Strasbourg prend ses distances par rapport à la zone rouge.
 

Fermer