Real Madrid, Zidane pas perturbé par les rumeurs

Commentaires()
Getty
L'entraîneur du Real Madrid est conscient que les rumeurs sur son avenir et les doutes à son sujet seront présent à chaque défaite.

Le Real Madrid a répondu de la meilleure manière après sa lourde défaite sur la pelouse du PSG. Les Merengue l'ont emporté sur la pelouse du FC Séville et sont désormais deuxième de Liga avec le même nombre de points que le leader, l'Athletic Bilbao. Une manière pour Zinedine Zidane de faire taire les nombreuses critiques à son encontre depuis le début de saison. De nombreux observateurs se demandent si le Français a bien fait de revenir à Madrid et s'il est à la hauteur pour relever le défi face à lui. Il n'a d'ailleurs pas été épargné et même annoncé vers la sortie après la défaite à Paris. En conférence de presse, Zinedine Zidane a relativisé et est conscient que les critiques font partie du métier d'entraîneur, surtout au Real Madrid.

Sergio Ramos défend Zinedine Zidane

"Les doutes, les rumeurs, cela a toujours été comme ça. (...) Je ne pense pas à ça. C’est comme ça. Quand on perd, on m’envoie vers la sortie. Quand je gagne, je suis là. Tout ce qui m’intéresse, c’est de faire un bon match demain contre Osasuna. Je me sens fort, comme il y a un mois, comme avant. J’essaie de donner 100%. Comme lorsque j’étais joueur. Parfois, tu peux rater un match, mais l’important, c’est de tout donner. C’est ce que j’essaie de faire. Le reste, tout peut arriver dans la vie. Et dans la difficulté, tu apprends aussi beaucoup. Beaucoup", a expliqué le triple vainqueur de la Ligue des champions sur le banc de la Casa Blanca.

"Les joueurs ne sont pas des machines"

Eden Hazard Sergio Ramos Marcelo Luka Modric Real Madrid The Best 2019

À froid, Zinedine Zidane a délivré une nouvelle analyse de la défaite contre le PSG : "Quand on écoute, on a l’impression qu’on a fait un mauvais match à Paris. Mais, sur les dix-sept premières minutes, notre match est plus que bon. Il ne faut pas non plus oublier tout ça. J’ai revu le match, je l’ai analysé. Le problème, c’est qu’on prend un but, puis un deuxième assez vite. Après, c’est plus compliqué. À Séville, on est resté concentré. On a été solidaire, on a défendu tous ensemble. On a été très bon avec le ballon, mais on ne s’est pas forcément procuré plus d’occasions qu’à Paris".

L'article continue ci-dessous

Eden Hazard s'exprime sur le début de saison du Real Madrid

"Il faut que l’on essaie d’être intense et régulier sur quatre-vingt-dix minutes. On est une équipe forte, on a beaucoup de qualités, il faut simplement le démontrer à chaque match. Pour gagner des matches aujourd’hui, nous avons besoin d’intensité, il n’y a pas de matches faciles, quand tu es compact et que tu te bats l’un pour l’autre, c’est plus simple. Nous devons continuer comme ça", a ajouté l'entraîneur des Merengue.

Enfin, Zinedine Zidane a tenté d'expliquer les nombreuses blessures dans son effectif depuis le début de la saison et a pesté contre le calendrier : "Il y a un peu de tout… il faut jouer tous les trois jours, ensuite il y a les sélections, ils ne se reposent jamais. À mon époque, on jouait 40 matchs et maintenant 66. Et ça va encore changer et on atteindra les 70. Les gens ont critiqué les jours de repos, mais il y a une planification préalable. Les joueurs ne sont pas des machines". 

Ferland Mendy blessé pour deux à trois semaines

Fermer