PSG, Pastore rate le coche

Commentaires()
Getty
Javier Pastore a livré une performance plus que discutable face à Saint-Etienne alors que la concurrence se veut rude. Mauvais timing.

La performance de Javier Pastore lors de la rencontre face à Saint-Etienne n'aura pas convaincu. Même les Pastoristes s'avouent déçus, c'est dire ! Et pourtant l'Argentin avait une carte à jouer, en l'absence de Verratti suspendu trois matches. Auteur d'un très bon début de saison avec au compteur 2 buts en 123 minutes jouées, il lui suffisait simplement de confirmer. Au lieu de cela, il a été fantomatique, peu créatif et a donné tort aux propos que tenaient Unaï Emery à son encontre ce mercredi : "Je suis très content de lui, c'est un joueur qui donne à l'équipe une qualité différente et on a besoin de lui. Il peut jouer dans l'axe, ou sur les côtés, ce qui est utile et il apporte clairement des qualités offensives que d'autres n'ont pas." Pastore n'a pas démontré ses qualités offensives, à un moment charnière où même Neymar s'était fait discret. Il a oublié de monter dans le wagon. 

Cavani double buteur dans un match moyen : les notes des Parisiens après PSG-ASSE​

L'article continue ci-dessous

Javier Pastore PSG ASSE Ligue 1 25082017

Est-ce totalement la faute d'El Flaco ? Si l'on en croit le technicien espagnol, pas vraiment : "Pastore a joué à la place de Verratti. Verratti joue bien à la construction vers l'avant et Pastore est un joueur qui fait de très belles choses dans les derniers mètres. Aujourd'hui nous n'avons pas bien fait les choses. C'est aussi mon travail de bien positionner les joueurs sur le terrain et Pastore a besoin de jouer plus près du but adverse", a-t-il déclaré après la rencontre.  C'est pourtant ce que l'Argentin a tenté de faire en jouant plus dans l'axe, laissant les deux autres milieux, Motta et Rabiot, derrière. Sans succès. Alors que la concurrence se fait plus ardue chaque jour dans cette équipe trop fournie, le message envoyé ce vendredi est de mauvaise augure. 

 

Fermer