PSG-OM (2-1), Mauricio Pochettino : "Une émotion énorme"

Commentaires()
Mauricio Pochettino PSG Marseille 13012021
Getty
Après la victoire du PSG ce mercredi contre l'OM (2-1) lors du Trophée des Champions, l'entraîneur parisien était logiquement satisfait.

Le PSG a remporté son premier titre de la saison ce mercredi en battant l'OM lors du Trophée des Champions (2-1). Il s'agit également du premier titre de Mauricio Pochettino dans sa carrière d'entraîneur. Un événement commenté par l'Argentin en conférence de presse.

L'OM, la meilleure équipe pour Villas-Boas

Mauricio Pochettino : Je ne veux pas juger ce que disent mes confrères. Il est clair que chacun a son opinion sur le match. Je me souviens qu'en finale de Champions League, avec Tottenham, on avait fait un bon match aussi. Mais ce genre de match, comme aujourd'hui, il faut les gagner.

Son premier trophée en tant qu'entraîneur

Je suis très content. Je veux d'abord remercier les joueurs, Leonardo et Nasser Al-Khelaifi pour m'avoir donné l'opportunité d'être au Paris Saint-Germain. Je veux aussi remercier Thomas Tuchel et son staff car si on en est là aujourd'hui c'est aussi parce qu'ils ont fait en sorte que cette équipe soit capable de gagner des titres. (...) C'est le premier titre, ça restera toujours quelque chose de spécial.

Le faire contre l'OM et avec le PSG

J'ai ressenti une émotion énorme. C'est difficile de trouver les mots pour exprimer ce que je ressens. On n'est pas passé loin plusieurs fois ces dernières années avec Miguel (D'Agostino), Jesus (Perez), Toni (Jimenez) et Sebastiano (Pochettino). Remporter ce titre c'est extraordinaire et très émouvant. Le faire dans un club comme le PSG, où j'ai joué deux ans et qui m'a rendu meilleur humainement et sur le terrain, ça me fait chaud au coeur.

Le retour en forme d'Icardi

Je suis content d'avoir plus de joueurs à ma disposition. Petit à petit, on récupère des éléments. Je suis très content de Mauro (Icardi), mais je suis aussi satisfait de ce que produit Moise (Kean). Ils ont des caractéristiques différentes et avoir ces joueurs est une grande satisfaction.

Des progrès évidents

On voit des progrès dans différentes secteurs. Après 12 jours de travail et la succession des matches, on s'améliore. Les joueurs ont assimilé certaines choses.

Le calme apparent de Neymar

De façon générale, on a parlé avec tous les joueurs pour avoir l'euphorie suffisante pour ce type de match tout en gardant un certain contrôle des émotions. Jouer ce genre de rencontre, c'est quelque chose qu'on aime. C'est un Classique et je suis content de la manière dont Neymar et mon équipe ont joué.

Benjamin Quarez, au Stade Bollaert-Delelis.

Fermer