PSG-OM (2-1) : Icardi est bien de retour en forme

Commentaires()
Mauro Icardi PSG Marseille 13012021.jpg
Getty
Après une entrée tonitruante contre Brest, Mauro Icardi a rendu une copie remarquable ce mercredi contre l'OM (2-1) lors du Trophée des Champions.

La concurrence est bel et bien relancée à la pointe de l'attaque du PSG. Préféré à Moise Kean ce mercredi contre l'OM (2-1) pour le Trophée des Champions, Mauro Icardi a confirmé son retour en forme en signant une prestation de haute volée au Stade Bollaert-Delelis. Auteur de l'ouverture du score, il a ensuite provoqué le penalty transformé par Neymar pour le but du break. Le retour en grâce de l'ancien Interiste.

La satisfaction est d'autant plus grande qu'il s'agissait de la première titularisation d'Icardi depuis le 2 octobre contre Angers (6-1). Après une entrée fracassante contre Brest (3-0) le week-end dernier, le n°9 parisien a mis du coeur à l'ouvrage. Il s'est démené sur le front de l'attaque, bousculant la charnière Alvaro-Caleta Car. Son travail de sape a aussi permis de libérer des espaces à ses partenaires. Mieux, il a donc été décisif en offrant la victoire à son équipe.

Homme du match

Bien servi par Di Maria d'abord, Icardi a dû s'y prendre à deux fois pour ouvrir le score, profitant d'un rebond favorable sur le poteau après une tête repoussée par Mandanda (1-0, 40e). Son quatrième but de la saison seulement, le deuxième déjà en 2021. Visiblement remis de ses pépins physiques, le buteur argentin n'a jamais semblé en difficulté, poussant Mauricio Pochettino à le laisser sur le terrain pendant près de 88 minutes.

L'article continue ci-dessous

Le choix du nouveau coach parisien s'est avéré payant puisque quelques minutes avant de céder sa place à Moise Kean, Mauro Icardi s'est arraché pour pousser Yohann Pelé à la faute (2-0, 85e). Le gardien marseillais, qui avait remplacé Mandanda à la mi-temps, est arrivé trop tard pour stopper l'attaquant parisien. Décidément très en jambes, Icardi a logiquement reçu le trophée d'homme du match.

Dans les coursives du Camp des Loges, on ne cache pas depuis la reprise que Mauro Icardi est revenu affûté de ses congés hivernaux. Pochettino et son staff ont tout de même annoncé qu'ils prendraient soin de ne pas le griller physiquement, mais eux aussi glissent en privé leur satisfaction le concernant. Les récentes performances d'Icardi ne pourront qu'appuyer leur optimisme pour l'avenir. Un véritable duel existe maintenant entre Kean et Icardi.

Benjamin Quarez, au Stade Bollaert-Delelis.

Fermer