OM - Steve Mandanda : "Beaucoup de choses à changer au sein du club"

Steve Mandanda PSG OM
Getty
Steve Mandanda avait la mine des mauvais jours après la défaite contre Lens, regrettant l'incapacité de son équipe à joindre la parole aux actes.

La banderole déployée par les South Winners dans les tribunes du stade Vélodrome avait posé le contexte. Mercredi soir, c'est un Olympique de Marseille au bord du précipice qui recevait le Racing Cub de Lens, en Ligue 1. Ce jeudi matin, la crise est confirmée. Logiquement battu, Marseille n'a pas existé face aux Nordistes (1-0).
 
Copa del Rey : Alcoyano (D3) élimine le Real Madrid (2-1 a.p.) !

Limité dans le jeu, l'OM s'est en effet heurté à un manque criant d'imagination offensive et à des Lensois bien plus inspirés. Le résultat est donc amplement mérité pour les hommes de Franck Haise, qui auraient pu l'emporter sur un score bien plus large face aux partenaires de Steve Mandanda et Florian Thauvin.

"C'est qu'il y a un souci au sein du groupe"

Steve Mandanda, justement, avait la mine des mauvais jours après la rencontre, regrettant l'incapacité de son équipe à joindre la parole aux actes. "On a énormément parlé, on a crié, il y a eu pas mal de choses de dites dans le vestiaire pour… au final pas une grosse réaction", a ainsi regretté le capitaine olympien, au micro de Téléfoot.

"Je pense qu'il y a beaucoup de choses à changer au sein du club. (Quels changements ?) C'est l'état d'esprit de l'Olympique de Marseille. On doit être capables d'avoir du caractère, d'assumer, de montrer autre chose que ce qu'on a montré sur ses deux derniers matchs", a ensuite ajouté l'international tricolore, remonté. 

"Aujourd'hui, on n'y arrive pas. C'est qu'il y a un souci au sein du groupe. On ne dégage plus cette force collective qui nous a permis de faire une grande saison dernière. Et là on le paye cash. Il faut une grande remise en question individuelle et collective, et assumer tout ce qu'il va se passer derrière", a enfin confié Steve Mandanda.

Fermer