OM-PSG, Hatem Ben Arfa : "Marseille a manqué son match"

PSG Twitter

L'Olympique de Marseille peut nourrir des regrets après le Classique face au Paris Saint-Germain ce dimanche soir au stade Vélodrome. À onze contre dix pendant plus d'une demi heure, l'OM aurait pu l'emporter en se montrant plus réaliste mais aussi plus conquérant dans le jeu. Dans une interview accordée à L'Equipe, Hatem Ben Arfa a ouvertement regretté l'état d'esprit et la manière dont les Phocéens ont abordé ce match, en reniant leurs principes habituels.

OM : Jorge Sampaoli regrette le manque de réalisme de ses joueurs

"Je n'ai pas retrouvé le Marseille des matches précédents dans les ambitions, comme s'ils avaient peur des Parisiens. Ce n'était pas l'OM qui m'a fait kiffer depuis le début de la saison. L'OM aurait pu profiter de la situation, mais Marseille était trop timoré. On l'aimpression que l'OM a subi le match, qu'il était en mode "on ne laisse pas d'espace on sait que c'est Paris". Marseille n'a pas pris son destin en main. L'OM a abordé le match davantage en mode victime que conquérant. Et même à onze contre dix, les Marseillais n'étaient pas davantages conquérants", a analysé l'ancien ailier de l'OM et du PSG.

"D'accord, ils ont eu des opportunités mais on ne sentait pas un véritable danger, à part sur la reprise de De La Fuente (77e). Oui je trouve que l'OM a manqué son match. D'habitude les matches de l'OM sont beaux à voir. Pas ce soir. On dirait que l'OM a renié son état d'esprit. On ne peut pas respirer quand on joue contre Marseille d'habitude. Les Marseillais vont vers l'avant, ils sont en nombre dans les trente derniers mètres. Hier, il n'y avait pas de nombre à l'image du centre en retrait de De La Fuente qui n'a trouvé personne en fin de match", a ajouté l'ancien international français.

"Vous dîtes les "Quatre Fantastiques". Mais il y en a trois. Di Maria doit être à leur service et c'est là qu'il excelle"

Lionel Messi Marseille PSG Ligue 1 24102021

L'article continue ci-dessous

Hatem Ben Arfa a vu de bonnes choses du côté du PSG : "J'ai aimé la première période des Parisiens, dans le sens où on sentait qu'ils maîtrisaient le match. Ils ont un peu pêché dans la finition mais, dans l'ensemble, ils étaient sereins. J'ai aimé aussi la relation entre Messi et Mbappé. Elle confirme ce qui germait au cours des derniers matches. On a vu que Messi-Mbappé, ça roule. Ils se cherchent, se comprennent, se trouvent facilement même si je pense que les deux ne doivent pas non plus en abuser" 

Pochettino, Payet et les réactions après OM - PSG (0-0)

"En première période, par exemple, Messi sert Mbappé qui, plutôt que de frapper en première intention, tente de la remettre à l'Argentin. C'est dommage parce qu'il avait un temps d'avance. On a vu aussi quelques bons circuits de passe avec Neymar même si j'ai trouvé ce dernier un peu moins bien. Il était pourtant dans un rôle de 10, qui lui correspond, mais on a senti que c'était un match de reprise pour lui", a ajouté l'ancien ailier du PSG.

Hatem Ben Arfa considère qu'il n'y a pas "quatre fantastiques" : "L'aspect défensif ? Ce sera l'enjeu majeur à l'avenir. Je ne pense pas que ces joueurs ne veulent pas défendre. Ils veulent défendre, récupérer le ballon le plus vite possible. En l'occurrence, je parle des trois, Messi, Neymar et Mbappé. Di Maria est plus un travailleur. Il n'est pas dans le même profil. Vous dîtes les "Quatre Fantastiques". Mais il y en a trois. Di Maria doit être à leur service et c'est là qu'il excelle."