News Résultats en direct
Olympique Marseille

OM, Mandanda est "passé à travers" sa saison dernière

10:34 UTC+2 09/09/2019
Steve Mandanda Marseille 12032018
Le gardien de l'Olympique de Marseille de retour en grande forme cette saison est revenu sur sa saison compliquée de l'an dernier.

Steve Mandanda est de nouveau décisif. Auteur d'un très bon début de saison, l'international français, de nouveau "fit", a sauvé l'OM a de multiples reprises lors de quatre premières journées. Un visage rassurant du portier de 34 ans, bien loin de celui affiché la saison dernière.Dans une interview accordée à La Provence, Steve Mandanda a fait une franche auto-critique de sa dernière saison totalement manquée avec l'Olympique de Marseille.

"Je suis humain. Sur douze saisons à Marseille, c’est la première où je suis vraiment passé à travers. Ça peut arriver. L’essentiel est d’en prendre conscience et de relever la tête. Tomber, ça arrive à tout le monde, le plus important, c’est de se relever et c’est ce que j’essaie de faire. La saison passée a été difficile mais enrichissante. On découvre les gens, les amis ou le milieu du foot. Ça permet de voir aussi si mentalement je suis costaud. Pour se relever, il faut être solide. Aujourd’hui, j’ai appris", a relativisé le gardien français.

"Benedetto sait vivre avec la pression"

Steve Mandanda a voulu mettre les choses au clair et a indiqué que ses contre-performances n'étaient pas une question de poids :  "Ça a été dit et sorti une fois et on a fait une fixation là-dessus mais je n’avais pas quinze kilos en trop. Ce n’est pas ça qui a fait que je n’étais pas performant. Chez un joueur de foot, un sportif professionnel, ce qui compte c’est la fraîcheur mentale nécessaire pour faire les efforts et être là".

Le portier de l'OM n'a pas aimé non plus que ses performances soient justifiées par la perte de son brassard : "La première saison de mon retour, je n’avais pas le brassard et j’ai été élu meilleur gardien du championnat. Ce qui est malheureux, c’est qu’on a sorti une phrase d’un contexte et on en a fait tout un pataquès. J’avais envie de dire : "Arrêtez ! Je ne suis pas performant, j’ai cinq kilos en trop mais restez là-dessus, n’allez pas chercher des problèmes là où il n’y en a pas". A chercher une explication, autant trouver la bonne".

Enfin, Steve Mandanda s'est enflammé pour la recrue Dario Benedetto : "Il sait vivre et jouer avec la pression. Il vient d’un club où les supporters sont aussi passionnés que les nôtres, il est bon techniquement, quand il décroche, il nous fait du bien, et là où il est intéressant, c’est qu’après, il propose et il est à la finition. Il correspond parfaitement à ce que recherche le coach. Nous sommes contents, pourvu que ça dure, qu’il nous mette plein de buts. Il marque, c’est ce qu’on demande à un attaquant. Il fait bien jouer l’équipe, il vient défendre sur les coups de pied arrêtés. Je souhaite que ça continue ainsi".