News Résultats en direct
Olympique Lyonnais

OL, Aulas dézingue l'OM et assure l'avenir de Garcia

13:32 UTC+1 07/02/2020
Aulas
Le président de l'Olympique Lyonnais a de nouveau fait allusion à la santé financière de l'OM et conforte Rudi Garcia dans ses fonctions.

Jean-Michel Aulas n'a jamais été connu pour avoir la langue dans sa poche. Le président de l'OL a allumé l'OM sur les réseaux sociaux, ce jeudi, et a taclé la situation financière des Phocéens, qui sont en difficulté avec le Fair-Play Financier. Dans une interview accordée au Dauphiné Libéré, Jean-Michel Aulas en a remis une couche sur la santé financière de l'Olympique de Marseille et leur conseille de garder les pieds sur terre malgré le classement actuel au vu de la situation du club.

Lyon, Aulas défend son équipe et fait une allusion à l'OM

"S’ils devaient terminer devant Lyon, ils devront respecter les règles du fair-play financier pour pouvoir jouer la Ligue des Champions. Je remercie l’OM de me donner l’occasion de dire qu’ils sont complètement en dehors des clous du fair-play financier, avec la bénédiction de la DNCG. Pour que le football en France et en Europe reste crédible, il faut que les règles économiques soient respectées, au même titre que l’arbitrage", a avancé le président de l'OL. 

"Que la foudre s'abatte sur le club pour ne pas continuer avec Garcia"

Jean-Michel Aulas n'a visiblement toujours pas digéré le dernier Olympico. Une rencontre lors de laquelle le bus des Gones avait été attaqué par des supporters du club adverse en arrivant au stade : "Je ne vous fais pas de dessin mais j’estime que le match de championnat à Marseille s’est déroulé dans des circonstances qui n’honorent ni la Ligue, ni la Fédération et encore moins l’OM, a tancé le président de l’OL. Nous avons été victimes de brutalité, d’agressions, d’erreurs d’arbitrage et de la VAR. Le tout dans un climat insoutenable. Je l’ai dit à l’époque et ça n’a pas fait plaisir, mais c’est un état de non-droit. Mais je le redis parce que c’est la vérité."

OL - Emirates nouveau sponsor maillot

Sixième de Ligue 1 à sept points du podium, l'OL va devoir enchainer les victoires pour atteindre son objectif. Malgré tout, Jean-Michel Aulas a assuré avoir confiance en son entraîneur : "Rudi Garcia à tout pouvoir sur le plan sportif. Le recrutement dépend lui de Juninho et Florian Maurice. Il a un sens tactique sur-développé... Même moi j’ai du mal à suivre. Il faudrait vraiment que la foudre s’abatte sur le club pour ne pas continuer avec Rudi Garcia. Il n’est d’ailleurs pas prévu de discuter en fin de saison".

Enfin, après avoir allumé l'OM, le président des Gones aurait pu en faire autant avec son prochain adversaire : le PSG. Un club qu'il a lourdement attaqué dans le passé et notamment pour ses dépenses et le respect du Fair-Play Financier, mais visiblement, le club de la capitale n'est plus la cible du président de l'OL : "Le PSG a réglé ses problèmes. Pour s’en sortir par rapport au fair-play financier [FPF], ils ont renoncé à l’accord avec leur maison mère. Ils ont bien travaillé sur le plan économique. Ils ont signé avec Accor pour 50 millions d’euros par an et, à ma connaissance, c’est un accord de sponsoring tout à fait légitime. Ils ont renégocié avec Nike et sont arrivés à des montants bien supérieurs à ceux de l’équipe de France, que je connais bien, donc chapeau ! Je pense qu’ils ont retrouvé l’équilibre sans le Qatar".