Nice, Vieira passe l'éponge avec Saint-Maximin

Commentaires()
Getty
Patrick Vieira, l'entraineur de Nice, a assuré qu'Allan Saint-Maximin sera bien présent sur le terrain d'Amiens lors du prochain match des Aiglons.

Sérieusement remonté contre Allan Saint-Maximin le week-end dernier parce que ce dernier s'était "auto-proclamé" malade et a manqué un déplacement sans l'aval du club et du médecin, l'entraineur niçois, Patrick Vieira, est disposé à passer à autre chose dorénavant. Ce jeudi, en conférence de presse, il a indiqué que le problème de son jeune attaquant a été définitivement réglé.

Saint-Maximin a été sanctionné en interne mardi dernier, et la punition en question est restée secrète. Pour Vieira, il n'est pas besoin de taper davantage sur les doigts de son joueur. Et il y a encore moins besoin de se priver d'un élément de qualité, surtout au vu de la passe compliquée que traverse l'équipe actuellement (deux lourdes défaites concédées lors des trois derniers matches).

"S'il jouera contre Amiens ? Pourquoi ne jouerait-il pas, s'est exclamé le coach du Gym. Il s'est entraîné depuis le début de la semaine même s'il ressent toujours quelque chose à sa cheville".

L'article continue ci-dessous

Vieira n'est donc plus furieux contre son joueur vedette, et il reconnait à demi-mot qu'il aurait peut-être dû faire preuve de plus de souplesse à son endroit : "Saint-Maximin compliqué à gérer ? C'est ce qui fait son charme. Il a une façon d'être et de jouer qui est différente des autres, on l'aime comme il est. C'est comme l'entraîneur, on le prend avec ses défauts et ses qualités. Chacun nos caractères. D'autres joueurs ont des caractères différents. Ça ne me dérange pas du tout".

"Saint-Maximin compliqué à gérer ? Oui, mais cela fait son charme"

À la question, si c'était à refaire, aurait-il tenu un discours aussi offensif et critiqué son protégé en public, la réponse de Vieira a été la suivante : "Je n'étais pas énervé mais c'était un événement important de cette journée. Peut-être que j'en ai parlé à tort ou à raison, à vous de juger, mais il fallait que je le dise et que j'en parle. On parle de la vie du club, on s'adresse aussi aux futurs joueurs et les choses doivent être claires. Cela a été une discussion constructive dont chacun a tiré les conséquences".

Enfin, le champion du monde s'est dit content de la réunion qu'il y a eue avec l'intéressé. Une discussion constructive et qui a contribué à apaiser les esprits : "On voulait tous apporter plus de clarté sur le protocole à suivre. On a tous échangé et on est ressortis de là avec les idées claires pour que ce genre de choses ne se reproduise plus".

Fermer