News Résultats en direct
Nice

Nice, Patrick Vieira défend le niveau de la Ligue 1

10:45 UTC+2 26/10/2018
2018-08-12 Vieira Nice
Patrick Vieira a défendu le niveau de la Ligue 1 ainsi que sa méthode de travail. L'entraîneur a révélé le joueur qui l'a le plus impressionné.

Arrivé cet été à la tête de l'OGC Nice, Patrick Vieira a un oeil neuf sur la Ligue 1. Cette semaine, les clubs français n'ont pas brillé sur la scène européenne, c'est le moins que l'on puisse dire, avec trois matches nuls en Ligue des champions et trois défaites en Ligue Europa, mais ces mauvais résultats ne sont pas dû au niveau du championnat français selon l'entraîneur de l'OGC Nice.

Au micro de Team Duga sur RMC, Patrick Vieira a défendu le niveau de la Ligue 1 estimant que ce n'est pas à cause du niveau du championnat que les équipes françaises ne brillent pas en Europe : "A partir du moment où on ne gagne pas de matchs, il faut se poser la question. Mais est-ce un problème individuel, de talent ou d’état d’esprit? Je pense que le talent technique, athlétique, il est là"

"Le plus impressionnant ? Dante"

"Les équipes françaises et les joueurs doivent progresser au niveau mental, sur la préparation, sur comment se sacrifier pour l’équipe. Voir collectif plutôt qu’individuellement. En Ligue 1, la qualité individuelle des joueurs suffit à faire la différence, alors qu’en Europe le collectif te permet de gagner les matchs. C’est peut-être là que les problèmes pour les clubs français se voient un peu plus", a ajouté l'ancien milieu de terrain.

Patrick Vieira a justifié sa volonté de produire du beau jeu : "J’ai eu la chance d’avoir connu de bons entraîneurs, rappelle l’ancien international. J’ai eu Arsène (Wenger) neuf ans à Arsenal, j’ai eu Mourinho à l’Inter, Capello à la Juve. J’ai aussi passé un peu de temps avec Pep Guardiola quand il était au Bayern, je suis allé voir Sarri à Naples… J’aime bien voir ce qu’ils font et prendre deux ou trois idées. Mais faire du copier-coller serait une erreur. Je suis persuadé qu’avec le jeu, on peut obtenir un résultat. J’ai envie de prendre plaisir en voyant l’équipe évoluer. Alors tout n’est pas parfait, mais dans l’ensemble, quand on regarde nos matchs, on a quand même pratiqué du beau football. Au niveau comptable, on mérite beaucoup plus".

L'entraîneur de Nice a révélé son joueur qui l'a le plus impressionné : "Je dirais Dante. Je le connaissais mais il me surprend énormément par rapport à comment il voit ce métier. C’est un vrai professionnel, explique le coach, qui côtoie aussi Balotelli ou Saint-Maximin. Il va arriver le premier, repartir le dernier, rester le plus longtemps sur le terrain, faire des conneries avec le ballon. C’est l’exemple à suivre, c’est le mec qui me surprend le plus".