Mercato - Barcelone, PSG ou autres… Quel est vraiment le meilleur choix pour Griezmann ?

Commentaires()
(C)Getty Images
L'avenir d'Antoine Griezmann est très indécis après l'annonce de son départ de l'Atlético. Quel serait le meilleur choix pour le champion du monde ?

Cette fois-ci, il n'y a pas eu de mise en scène. Juste une vidéo, sobre et claire, où Antoine Griezmann a annoncé sa décision de quitter l'Atlético de Madrid. Cinq ans après avoir rejoint le club du sud de la capitale, l'attaquant international français s'apprête donc à ouvrir un nouveau chapitre dans sa carrière, du haut de ses 28 ans.

Il y a un an, à la même époque, le FC Barcelone lui faisait une cour ardue. L'atmosphère a changé cette année, là aussi, où le silence radio règne dans les rangs du club catalan. Suite à la sortie de Lionel Messi, qui a volontairement esquivé une question sur le Français, la presse catalane a annoncé que la piste du FC Barcelone se serait refroidie avant d'évoquer l'hypothèse d'un accord avec le Paris Saint-Germain. Le champion du monde français le confie : il connait bien l'identité de son futur club, signe que rien ne semble être venu bouleverser ses plans depuis son annonce. Il y a donc fort à parier que Barcelone soit toujours en pole dans ce jeu de dupes. Mais en attendant le dénouement attendu de ce feuilleton, qui devrait intervenir le 1er juillet (lorsque sa clause de départ passera à 120 millions d'euros), la rédaction de Goal s'est penchée sur les différentes possibilités pour le numéro 7. Quel serait le meilleur choix pour Griezmann ?

Option 1 : FC Barcelone

GFX Messi Suarez Griezmann 15 05 2019

L'évidence. Antoine Griezmann est un acteur majeur dans le paysage du foot espagnol, où ses performances, son profil technique et sa régularité parlent pour lui. Formé à la Real Sociedad et façonné à l'Atlético, le champion du monde s'inscrirait dans une progression linéaire en signant dans l'un des deux clubs majeurs du pays. La réussite de son expérience à Barcelone est néanmoins tributaire de sa relation technique avec Lionel Messi. Dans ce club, c'est le natif de Rosario qui a les clés. Carles Rexach, conseiller du président Josep Maria Bartomeu, a même été plus loin dans des propos relayés par ESPN. "Je ne l’achèterais pas, je ne peux pas être plus clair que ça. Il a eu l’occasion de venir ici, le train ne passe qu’une fois dans la vie. Et si vous le laissez passer, c’est fini".

Les avantages : un profil technique taillé pour l'identité de jeu du Barça, une acclimatation personnelle facilitée dans son pays d'adoption, un club qui correspond à ses ambitions personnelles (gagner la Ligue des champions).

Les inconvénients : une zone d'action comparable à celle de Lionel Messi et la possibilité d'être décalé sur un côté, un rôle de second dans l'animation offensive derrière l'Argentin (y compris pour les coups de pied arrêtés), un vestiaire possiblement refroidi après le feuilleton de 2018, une popularité en baisse auprès des socios du club.

L'avis de... Samuel Umtiti (son coéquipier en équipe de France, conférence de presse, il y a un an) : "C’est un joueur fantastique. On connaît tous ses qualités, et à Barcelone, il pourrait nous faire énormément de bien".

Option 2 : Paris Saint-Germain

Griezmann PSG

La grosse cote. Il convient de rappeler qu'Antoine Griezmann n'a jamais évolué en France depuis ses débuts en professionnel. Pur produit du système espagnol, rejeté par les centres de formation de l'Hexagone, Griezmann pourrait revenir par la grande porte en intégrant le plus puissant des clubs français. Mais à Paris, la version officielle laisse peu de place au doute. "Il peut jouer avec toutes les équipes du monde. C'est un plaisir pour tous les entraîneurs. Mais en ce moment, ce n'est pas réaliste", avait insisté Thomas Tuchel en conférence de presse, le mois dernier. Une version qui n'a pas changé en interne, selon les informations du Parisien.

Les avantages : une opportunité de jouer sans son pays, une nouvelle ère au PSG avec le retour attendu de Leonardo, des caractéristiques idoines pour Paris, une relation technique perfectionnée avec Mbappé qui serait bénéfique à l'équipe de France si le meilleur buteur de Ligue 1 reste cet été.

Les inconvénients : un projet balbutiant depuis plusieurs années (élimination au stade des huitièmes de finale de la Ligue des champions), une image écornée, une affection non dissimulée (et relevé par les supporters) pour l'Olympique de Marseille, d'autres têtes de gondole (Neymar et Mbappé), un secteur offensif ultra fourni, la Ligue 1 (physique, fermée et critiquée pour son manque d'attractivité).

L'avis de... Raymond Domenech (consultant, sur La Chaîne L'Equipe) : "Griezmann au PSG, un bon choix ? Dire que le PSG n’est pas un grand club, c’est faire injure au PSG. Dire que le Barça le veut absolument, c’est peut-être une erreur parce que Messi, il n’en veut pas. Avec Griezmann et Mbappé, le PSG aurait un vrai projet. Ils veulent des responsabilités, ils les auraient là. Partir à Paris en se disant qu’il y a une place à prendre, c’est intéressant. Il peut gagner quelque chose et prouver, ce serait bien pour lui. Se dire : ‘À Paris, on va réussir enfin quelque chose qu’ils n’ont jamais réussi grâce à moi’. Ce serait extraordinaire".

Option 3 : Bayern Munich

Griezmann Bayern

Et si le duel Barcelone-PSG laissait place à une surprise ? Le 1er juillet, Antoine Griezmann sera sur le marché pour une valeur de 120 millions d'euros, une indemnité qui ne correspond pas à son calibre dans le panorama du foot mondial. Alors d'autres candidats pourraient se déclarer pour une telle affaire. Et parmi ceux-ci, le Bayern Munich, qui est à un tournant après les départs de cadres historiques (Ribéry et Robben notamment), serait certainement l'option la plus intéressante. C'est d'ailleurs en Bavière que son grand ami Lucas Hernandez a choisi de poursuivre sa carrière.

Les avantages : une place à prendre (Ribéry et Robben sont partis, Müller est sur la pente descendante), la possibilité d'être LA star du club, une complémentarité évidente avec Lewandowski, un projet ambitieux, de nombreux compatriotes (son compère Hernandez, Pavard, Tolisso, Coman), une institution forte, une vision claire, un championnat offensif.

Les inconvénients : un changement d'environnement brutal (nouvelle culture, nouvelle langue), une exposition un peu moins importante.

L'avis de...  Willy Sagnol (actuel consultant pour RMC, propos accordés à Bild) : "Il est comme Ribéry plus tôt dans sa carrière. C'est un joueur talentueux, mais plus discipliné que Franck. Au final, il est très similaire à Roy Makaay. C'est un joueur pour les 25 derniers mètres".

Option 4 : Manchester United

Paul Pogba Antoine Griezmann France

Personne n'a oublié la séquence. C'était en été 2017, et Antoine Griezmann avait lâché du bout des lèvres qu'il aurait "6 chances sur 10" de rejoindre Manchester United dans l'émission Quotidien. Bien-sûr, de l'eau a coulé sous les ponts, depuis, mais le champion du monde a toujours apprécié l'Angleterre, qu'il perçoit en public comme la terre d'exil la plus attirante pour lui en cas de départ de l'Espagne. City est revenu, mais Manchester United est un club immense qui doit redorer son blason. Quid de mieux que Griezmann, associé à son ami Paul Pogba, pour y contribuer ?

Les avantages : le championnat le plus lucratif et le plus homogène au monde, un grand club en quête de rebond, la présence de son grand ami Paul Pogba.

Les inconvénients : une ère post-Ferguson délicate, pas de Ligue des champions la saison prochaine, un projet de jeu flou.

L'avis de... Mikaël Silvestre (ancien joueur de Manchester United et ex-international français) "C'est un des meilleurs attaquants en Europe actuellement. Ce serait une très bonne recrue pour Manchester United. Tous les plus grands clubs du monde aimeraient le recruter".

L'article continue ci-dessous

 

QUEL SERAIT LE CLUB IDÉAL POUR ANTOINE GRIEZMANN ? À VOS VOTES !

Fermer