Mercato - Après son transfert avorté, Briand livre sa version des faits

Commentaires()
Getty
Annoncé tout proche de s'engager en faveur de l'Impact de Montréal, Jimmy Briand ne s'était finalement pas entendu avec le club canadien.

Après trois ans de bons et loyaux services en faveur de l'En Avant Guingamp, Jimmy Briand désire vivre une nouvelle expérience à l'étranger, lui qui n'a connu qu'une saison en dehors du championnat de France, du côté du club allemand d'Hanovre, lors de l'exercice 2014/2015.

De ce fait, l'ancien buteur du Stade Rennais et de l'Olympique Lyonnais était annoncé en partance pour le Canada, où un contrat l'attendait au sein de l'Impact de Montréal. Toutefois, malgré la présence du joueur de l'autre côté de l'Atlantique, il semblerait qu'un revirement de situation de dernière minute soit venu mettre un terme aux différentes négociations, comme en témoigne un communiqué officiel publié par le club canadien.

"Briand n’a pas voulu signer le contrat MLS selon les termes discutés"

"L’attaquant français Jimmy Briand ne joindra pas l’Impact de Montréal tel que prévu initialement. Briand n’a pas voulu signer le contrat MLS selon les termes discutés et acceptés par lui et son agent. Des demandes supplémentaires importantes du clan Briand à la dernière minute ont fait avorter la signature", peut-on lire sur ce même communiqué publié jeudi. 

Quelques jours plus tard, l'ex numéro 23 de l'En Avant Guingamp a tenu à réagir dans les colonnes de L'Equipe, apportant sa version des faits. "Avant de signer, dans les discussions avec Mr. De Santis, nous avions un package avec la voiture, le logement et l'école des enfants. Cette partie était acquise. Ce n'est qu'à la fin qu'est intervenu Mr.Saputo, le président, dans le deal. Il est tombé d'accord avec Guingamp avec une petite indemnité de transfert (300 000 euros). Mais quand j'ai reçu le contrat MLS, je n'ai pas vu ce package", a ainsi expliqué la principale victime de cet imbroglio. 

"Demander des garanties, c'est le minimum de ma part"

"Aujourd'hui, je me dis que louper un tel deal pour si peu, c'est dur... Ça ne représentait pas grand-chose (environ 240 000 euros) pour un contrat de deux ans et demi (...) Je suis un peu déçu car même si je n'ai pas la réputation de Didier Drogba, j'ai un petit CV. Demander des garanties, c'est le minimum de ma part et je dis cela sans me prendre pour un autre. Je ne veux pas qu'on pense que j'ai voulu récupérer des choses au dernier moment", a ensuite ajouté le joueur qui disposerait déjà d'autres touches à l'étranger pour rebondir. 

Prochain article:
Emiliano Sala - Thomas Touré : "Ça me bouleverse"
Prochain article:
Emiliano Sala - Le FC Nantes se joint aux supporters pour le rassemblement en soutien de l'Argentin
Prochain article:
Emiliano Sala - Yacine Bammou : "Je n'arrive toujours pas à y croire"
Prochain article:
Nantes, Vahid Halilhodzic "s'attend au pire" pour Emiliano Sala
Prochain article:
Cardiff publie un communiqué à propos d'Emiliano Sala : "Nous continuons à prier pour des nouvelles positives"
Fermer