News Résultats en direct
Coupe du monde féminine

Megan Rapinoe succède à Hegerberg comme Ballon d’Or féminin

21:12 UTC+1 02/12/2019
Megan Rapinoe USA 2019
L’Américaine Megan Rapinoe a été élue ce lundi Ballon d’Or féminin. Elle succède à la Lyonnaise Ada Hegerbeg.

Le monde du football féminin a une nouvelle reine et elle s’appelle Megan Rapinoe. Après s’être adjugée le titre de meilleure joueuse de FIFA, l’ailière gauche américaine s’est vu attribuer ce lundi le trophée du Ballon d’Or France Football. Elle succède à la Norvégienne Ada Hegerberg, titrée en 2018 et qui a fini 4e cette année. Absente à cause d'engagements individuels, Rapinoe ne s'est pas présenté à la cérémonie, et a remercié tout le monde via une vidéo enregistrée.

Rapinoe, l'étoile la plus brillante du football américain

Le sacre de Rapinoe est logique au vu de la très belle année qu’elle a réalisé. Lors du Mondial en France, elle a terminé à la fois meilleure joueuse et meilleure buteuse de la compétition. Elle a digne successeuse de Mia Hamm et d’Alex Morgan, les autres grandes joueuses des Etats-Unis. A noter que quatre Lyonnaises ont terminé dans le Top 10 de ce classement Ballon d'Or.

Rapinoe, 34 ans et sociétaire de Seattle, est connue pour ses exploits sur le terrain, mais pas seulement. Dans son pays, elle est aussi réputée pour son combat pour la parité homme-femme et les droits de la communauté gay, et aussi sa rébellion contre Donald Trump, à qui elle a refusé de rendre visite après le succès en Coupe du Monde.

Âgée de 34 ans, Rapinoe avait, pour rappel, aussi reçu le prix Goal 50 le mois dernier. Lors de la cérémonie du Ballon d'Or, le président Jean-Michel Aulas a révélé qu'il était sur le point de la recruter. Afin qu'elle évolue à l'OL ou au sein d'une des deux équipes de la Ligue américaine de soccer féminin NWSL qu'il envisage de racheter.