News Résultats en direct
Manchester United

La direction de Manchester United maintient sa confiance à Solskjaer

16:57 UTC+1 02/12/2019
Ole Gunnar Solskjaer Man Utd vs Aston Villa 2019-20
Malgré les mauvais résultats enregistrés depuis le début de la saison, Ole Gunnar Solskjaer garde la confiance de son board.

Manchester United n’envisage pas de licencier Ole Gunnar Solskjaer et n’envisagera de prendre des mesures que si la situation devenait "catastrophique".

United ne compte que quatre victoires en Premier League en 14 matches en 2019/20 et la situation a peu de chances de s'améliorer à court terme puisque les Red Devils affronteront deux adversaires coriaces cette semaine, à savoir Tottenham à domicile mercredi et Manchester City samedi prochain à l'exérieur. La pire entame de saison depuis 31 ans de cette équipe risque donc bien de se prolonger.

Manchester United encore accroché

Cependant, seuls des résultats extraordinairement mauvais devraient inciter Ed Woodward à réévaluer la question du manager et à rechercher des candidats pour remplacer Solskjaer. Rien n’indique qu’il cherche actuellement des remplaçants, malgré la disponibilité de Mauricio Pochettino, et les joueurs n’ont pas lâché leur coach. Le vice-président exécutif de United, Woodward, est confiant dans les capacités de Solskjaer et pense que le Norvégien est au cœur d’une stratégie qui permettra de redresser le club à moyen terme. Cela signifie que les résultats à court terme ne font pas partie intégrante de l’avenir de Solskjaer.

Actuellement neuvième en Premier League, et avec les deux tiers de la saison restants, United reste à seulement huit points des places en Ligue des champions. Inversement, ils ne sont également qu'à six points de la zone de relégation. La confiance de Woodward dans ses projets pour le club est telle que terminer même en milieu de tableau ne le pousserait pas à reconsidérer la nomination d’un nouveau technicien.

Si Solskjaer devait être démis de ses fonctions, l'ancien directeur de Tottenham, Pochettino, serait candidat. L'Argentin aurait rencontré Sir Alex Ferguson alors qu'il y avait un poste vacant à Old Trafford. Cependant, ni son limogeage chez Spurs, ni le départ d’Unai Emery à Arsenal, alors que les clubs londoniens se trouvaient dans une position similaire à United, n’ont encouragé Woodward à repenser ses plans.