News Résultats en direct
Manchester United

Lukaku : "On s'en prenait toujours à Pogba, Sanchez ou moi"

13:09 UTC+2 22/08/2019
Lukaku PS
L'international belge, qui a rejoint l'Inter cet été, a pointé du doigt son ancien club après les critiques qu'il a subies la saison dernière.

Romelu Lukaku s'en est pris à Manchester United pour ne pas en avoir fait assez pour le protéger dans les medias, soutenant que lui, ainsi que Paul Pogba et Alexis Sanchez étaient les boucs émissaires de l'équipe. Le Belge a décidé de rejoindre l'Inter Milan lors du mercato contre un montant d'environ 80 millions d'euros, deux ans après son arrivée à Old Trafford.

Le joueur de 26 ans a fait l'objet de critiques récurrentes pour son rendement à la pointe de l'attaque des Red Devils sous les ordres de José Mourinho, au point d'être devancé dans la hiérarchie par Marcus Rashford après la prise de fonction d'Ole Gunnar Solskjaer.

Lukaku a le sentiment d'avoir été injustement visé par les critiques pour ses prestations, de la même manière que Paul Pogba ou Alexis Sanchez, lequel pourrait le rejoindre en Italie.

"Ils doivent trouver quelqu'un, a-t-il expliqué au LightHarted Podcast, apparemment enregistré avant son transfert en Serie A. C'est Pogba, moi ou Alexis [Sanchez]. C'est nous trois tout le temps. Ils doivent trouver quelqu'un à propos de qui se plaindre. Cette année je ne pense pas que j'étais le seul joueur à mal jouer, de nombreux joueurs ont mal joué mais ils devaient trouver le coupable.

"S'ils veulent me rejeter la faute, vous savez quoi, qu'ils fassent ce qu'ils ont à faire. Je pense que l'équipe a tellement de potentiel pour faire de grandes choses. Il y a beaucoup de talent. Mais il ne s'agit pas uniquement de talent, il vous faut vraiment construire une équipe."

L'attaquant est également revenu sur son adaptation au style de jeu prôné par Solskjaer. "De nombreuses personnes pensent que je ne devrais pas faire partie de ce système. Pour moi, la chose qui me fait beaucoup rire c'est à quel point tout va mal dans mon équipe, mais quand je joue avec la sélection, tout va bien. Et j'en suis heureux.

"Personne là-bas ne se plaint parce que je pense que la perception dans mon pays change doucement. Les gens disaient beaucoup de choses. Pour moi, cela a pris des années pour de nombreuses personnes pour changer d'avis. Manchester United n'a peut-être pas ce temps. C'est dommage qu'il en soit ainsi."

"Quand je joue avec mon pays, nous jouons le même style de jeu qu'à Manchester United et j'y réussis bien. Donc est-ce que c'est moi ? Quatre buts lors de la Coupe du monde, nous avons joué contre la Suisse et l'Islande en septembre et j'ai marqué quatre buts en deux matches. J'ai marqué 48 buts pour mon pays.

"Nous savons tous que le football international est différent du football de club mais le style de jeu que nous avons en équipe nationale est celui que nous voulons à Manchester." Selon le joueur, son club n'en a pas fait suffisamment pour le défendre quand des rumeurs de départ ont émergé en fin de saison dernière.

À lire aussi : Manchester United - Solskjaer : "C'était le moment de partir pour Lukaku"

"Je pense que beaucoup de choses ont été dites et je ne me suis pas senti protégé. Rom' [son surnom, ndlr] va aller là, ils ne veulent pas de Rom' et personne ne les a fait taire. Cela a bien duré trois, quatre semaines. J'ai eu une conversation, je leur ai dit qu'il était mieux que nous nous séparions. C'était tout, 'Il doit partir, il ne mérite pas d'être ici'. Eh bien d'accord, je veux m'en aller maintenant.

"On peut se battre pour sa place, mais il faut aussi être où les gens vous veulent. Si vous êtes heureux, vous trouvez un moyen, peu importe si vous êtes sur le banc ou titulaire. Je leur ai dit : ce n'est pas bien pour moi d'être là où les gens ne me veulent pas."