Liverpool, Klopp félicite ses joueurs et ignore "les idiots"

Commentaires()
Getty Images
Jurgen Klopp a mis en avant la fierté de ses joueurs et a salué l'atmosphère d'Anfield après le brillant succès contre Chelsea (2-0) ce dimanche.

Les Blues avaient réussi à neutraliser leurs hôtes lors d’une première mi-temps très disputée dimanche après-midi, mais ils ont cédé début de la seconde après que Sadio Mane et Mohamed Salah ont marqué coup sur coup. Ces buts se sont révélés suffisants pour permettre aux Reds d'assurer les trois points et repasser de nouveau devant leurs rivaux au titre, Manchester City, même si les Eastlands comptent un match en moins.

Jurgen Klopp, le manager des Merseysiders, n'aurait pas pu être plus heureux par rapport à la manière dont la victoire a été construite, en particulier compte tenu de la pression à laquelle son équipe était soumise. "Je suis tellement fier de ce que les garçons ont fait aujourd'hui. J'ai aimé, aimé et aussi apprécié l'atmosphère, c'était exceptionnel, a-t-il déclaré après la partie. Essayons de le faire encore sept fois de plus e voyons où ça nous mènera". S'il évoque le chiffre sept, c'est parce que Klopp se projette aussi loin en Ligue des Champions. Si sa formation va au bout en C1, elle livrera encore sept parties d'ici la fin de l'exercice".

"On veut juste jouer notre jeu"

Après avoir félicité les joueurs, le coach allemand a aussi adressé un message aux journalistes, qui selon lui n'ont pas assez de recul sur les évènements : "Le plus grand défi pour nous est toujours de faire face au monde extérieur, à vous (les journalistes) et aux autres. Mais nous ne raisonnons pas comme vous. Nous jouons notre jeu, a-t-il déclaré. Si City perd aujourd'hui et que nous le découvrons cinq minutes avant le match, quelqu'un nous dit que" City a perdu ! ". Mais ça ne nous aurait pas aidé car vous perdez votre concentration à ce moment-là".

Enfin, Klopp a assuré que ses ouailles feront tout pour monter sur le toit de l'Angleterre, mais qu'en cas d'échec, il ne se posera pas de question inutile : "Nous essayons seulement de collecter autant de points que possible. Il Combien, on en a maintenant. 85 ? Il reste quatre à jouer. Il faut attendre 97 ? Essayons. Et si cela suffit, alors parfait. Sinon, nous ne pouvons rien y faire. Et quoi qu'il en soit, le titre n'aurait pas été perdu ici ou là. Il y a des personnes supposées intelligentes et qui viendront dire : "Oui, si vous aviez gagné contre Leicester, alors vous seriez des champions". Mais ce ne sont que des conneries.  Il y a que des idiots qui raisonnent comme ça".

Fermer