Liverpool - Klopp confirme des discussions avec Milner pour une prolongation

Commentaires()
Getty Images
Le contrat de James Milner avec les Reds expire à l'issue de la saison, mais son entraîneur est persuadé qu'il poursuivra l'aventure à Anfield.

Jürgen Klopp a confirmé que Liverpool avait débuté des négociations avec James Milner dans le but de prolonger son contrat, qui arrive à son terme en fin de saison. Le milieu de terrain de 33 ans a rejoint les Reds en 2015 en provenance de Manchester City pour devenir un membre important de l'effectif, aussi bien sur le terrain qu'en dehors.

La saison passée, il a connu 45 apparitions avec Liverpool toutes compétitions confondues, participant pleinement au triomphe du club sur la scène européenne et à la lutte acharnée avec les Citizens pour le titre en Premier League.

Angleterre - Liverpool pourrait être exclu de la League Cup

L'article continue ci-dessous

Libre en juin 2020, Milner pourrait signer un pré-contrat avec un autre club à partir de janvier. Mais son entraîneur se veut optimiste sur ses chances de rester sur les bords de la Mersey. "Personne n'est stressé, nous discutons sans cesse, a-t-il confié. Il est très tôt et nous avons le temps de faire les choses avec tous les joueurs.

"La relation est pleine de confiance. Nous ne leur cachons pas d'informations, ils savent toujours tout de la situation. Il aime ce qu'il fait, il a traversé tout cela. Il est passé par des moments difficiles avec tous ses clubs, Newcastle, Aston Villa et ainsi de suite et avec Manchester City il n'était pas un titulaire régulier.

"Il est maintenant très calme et bien avec sa carrière et la façon dont il a travaillé, mais il est toujours là pour franchir l'étape suivante. Il est très ambitieux, c'est sa nature et cela nous aide beaucoup. Cela le rend encore plus important car il peut jouer à cinq postes. Il est incroyablement important pour nous, c'est comme ça. Cela ne devrait pas être une surprise qu'il soit comme ça. C'est un moment important pour lui bien sûr et nous verrons comment nous gérons cela."

Fermer