Lille - Galtier : "Je pense que rien n'est joué en Ligue des champions"

Commentaires()
Getty
L'entraîneur des Dogues est revenu sur la défaite contre Chelsea à la veille de la réception de Nîmes, ce dimanche en Ligue 1 (15h).

Lille s'apprête à accueillir Nîmes ce dimanche (15h) pour le compte de la 9e journée de Ligue 1. Quatrièmes, les Nordistes réalisent un bon début de saison en championnat au moment de recevoir l'une des équipes surprises de la saison passée. Ce qui contraste avec leur départ raté en Ligue des champions avec deux défaites contre l'Ajax (0-3) et Chelsea cette semaine à domicile (1-2).

Pas de quoi inquiéter Christophe Galtier, présent en conférence de presse ce samedi. L'ancien entraîneur de Saint-Étienne a en effet estimé que tout était encore possible sur la scène européenne, tout en rappelant que le quotidien du club restait la Ligue 1.

Le match contre Nîmes

"Ce Lille-Nîmes ne ressemblera en rien à ce qu'on a vécu la saison dernière en fin de championnat (5-0 pour Lille, ndlr). Nîmes reste une équipe joueuse et toujours très difficile à manœuvrer. Je m'attends à un match difficile. Il faudra être à 100% pour battre cette équipe"

Les absents pour la rencontre

"Renato Sanches (lésion musculaire aux ischio après son entrée en jeu contre Chelsea) et Timothy Weah seront forfaits. Renato devrait aussi manquer le match contre Toulouse après la coupure internationale."

La défaite contre Chelsea en C1

"Contre Chelsea, mes joueurs ont essayé d'appliquer ce qu'on avait prévu face à un adversaire supérieur à ceux qu'on est habitués à rencontrer. Il me semble malgré tout qu'on est dans le bon axe de travail. (...) On a tous envie de réussir en Champions League. Même si on a concédé deux défaites, je pense que rien n'est joué. Cette compétition, fruit d'une saison extraordinaire, ne doit pas être un poids pour nous. On ne doit pas s'écarter du projet. Le quotidien, c'est la Ligue 1."

La progression de Bamba et Ikoné

L'article continue ci-dessous

L'effet de surprise n'existe plus. Jo [Jonathan Bamba], Jorko [Jonathan Ikoné] doivent digérer la magnifique saison passée avec des préparations décalées, des sollicitations médiatiques. Ils sont dans un processus normal. (...) Ce sont des joueurs très professionnels, sérieux, qui doivent confirmer. Et c'est ce qui est le plus difficile dans le football. Il faut aussi les accompagner dans cette confirmation."

Le bon début de saison de Victor Osimhen

Comment ne pas être dépendant d'Osimhen ? Vous me posiez l'an dernier la même question avec Nico [Nicolas Pépé]. Toutes les équipes sont dépendantes d'un ou deux joueurs. C'est ainsi. Dans tous les clubs on dit 'il faut un attaquant'. On a Victor. Mais c'est aussi mon rôle de trouver d'autres joueurs capables d'être décisifs, de trouver des associations avec ou sans Victor Osimhen."

Fermer